espace pub
Infos en ligne:
  • 5500 milliards de centimes alloués à la réfection et à la restauration du vieux bâti à Alger ...

  • Le manque de réussite a été fatal aux Usmistes ...

  • Le Cameroun privé de l'organisation du tournoi, un appel à candidature sera lancé ...

  • L'Algérien Berraf nouveau président ...

  • "le gouvernement a réussi à mettre en place des mesures efficaces aux problèmes économiques et financiers" ...

  • Qualification laborieuse pour le «Doyen» ...

  • Naples s'est imposé 3-1 sans grande difficulté mardi face à l'Etoile Rouge Belgrade ...

  • Vers la réalisation de 50.000 logements en 2019 ...

  • M. Guitouni appelle les communes à rationaliser la consommation de l’énergie ...

  • L'ambassadeur britannique salue l'appel de l'Algérie à la réactivation de l'UMA ...

Quotidien d'information indépendant - n° 6332 - Dimanche 16 Décembre 2018

Naissance de la Grande MAHF

Interligne+- AAgrandir le Text+- Imprimez cet Article

Maghreb-American Health Foundation ou si vous voulez la fondation maghrebo-américaine de la sante qui a vu réellement le jour en avril 2012 , se présente d'ailleurs , comme la nouveauté en matière coopération médicale entre les États-Unis et les pays de l'Afrique du Nord.

La fondation en question a été mise sur pied par un groupe de professionnels(lles) connus du monde de la médecine et des affaires et dotée d' un bureau exécutif de cinq membres . Domiciliée au www.mahf.us et ayant son siège à North Wales Pennsylvanie ( 160 km sud-ouest de New York), cette structure vise à promouvoir une coordination efficiente entre les médecins américains et leur collègues maghrébins. Il s'agit en vérité d’une opportunité qui se traduira par des interventions multiformes comme pluridisciplinaires donnant la chance aux pays du Maghreb d'embarquer dans une véritable mise-à-niveau médicale (NDLR). L'infatigable Docteur Azedine Stambouli de Virginie, membre du directoire de la MAHF est parmi ceux qui n'ont jamais changé d’d’horizon, accourt ,sans démagogie pour nous dévoiler son idéal . L’équation est si simple : « Nous sommes ici aux États- Unis, pays de la science et de la médecine , nous voulons faire profiter nos pays de ce progrès et du savoir-faire . Nous nous plaçons uniquement dans ce paramètre et nous voulons la collaboration de tous». Son rêve est de voir naître de grands pôles de spécialisation médicale , comme la cardiologie à Casablanca, Neurochirurgie à Alger ou encore l’urologie à Tunis . Modus Operandi oblige afin de cibler convenablement ses objectifs au Maghreb. La MAHF élabore déjà sans ambages afin de ne verser ni dans paternalisme ni de se substituer aux acteurs locaux . Il s’agit d'aider à l’amélioration des soins au Maghreb, de favoriser la collaboration professionnelle et intellectuelle en veillant à l'harmonisation des méthodes, de porter assistance aux enfants malades nécessiteux, d’organiser le déplacement des médecins américains et de canaliser l’acheminement des équipements médicaux pour les associations maghrébines de bienfaisance . La MAHF sera epaulée dans ses premières actions par un support associatif dont ses répondants tournent pour le moment sur ce que fait l'association Nass El kheir en Algérie en matière de soutien et logistique pour les enfants Algériens se déplaçant Tunis et l’Association tunisienne de Neurologie pour la participation des médecins locaux et la mobilisation infra structurelle. Il s'agit pour les initiateurs d’une mission test qui va alléger considérablement les charges que constitue le déplacement des enfants atteints jusqu'aux cliniques américaines .

espace pub

Vos Commentaires

espace pub

Vidéo LNR

Loading the player...

54.000 déclarations d'élus locaux et plus de 6000 de hauts fonctionnaires

Suivez LNR sur Facebook

Galerie

espace pub