Quotidien d’information indépendant - n° 5030 - Lundi 01 Septembre 2014

Visite du ministre de la Santé à Bordj Bou-Arréridj

Le ministre de la Santé, de la Population et de la Réforme hospitalière, Abdelaziz Ziari, a effectué une visite d'inspection et de travail dans la wilaya de Bordj Bou-Arréridj, mercredi dernier. Il s'est enquis de l'avancement des projets en cours et a abordé avec les responsables locaux les grandes lignes de la réforme de la santé.

Durant cette visite, le ministre a exprimé sa satisfaction quant à l’évolution du secteur dans cette wilaya. «Avec une structure pour 15 000 habitants, il est même supérieur à la moyenne nationale qui est d’une structure pour 25 000 habitants», dira le ministre. En effet, la wilaya de Bordj Bou Arréridj, qui compte actuellement 4 hôpitaux, 44 polycliniques et 132 salles de soins, a lancé, il y a peu de temps, un programme de réhabilitation de plusieurs structures. Ainsi, 29 polycliniques ont bénéficié d’un programme de réhabilitation pour un montant de l’ordre de 12 milliards de centimes, trois des hôpitaux ont bénéficié de travaux d’aménagement permettant au personnel de travailler dans de meilleures conditions et l’hôpital de 240 lits de Bordj Bou Arréridj également réhabilité pour un montant de 10 milliards de centimes. Le ministre qui a exprimé sa satisfaction a tenu à rappeler que «la santé, ce n’est pas seulement des constructions, c’est aussi un équipement et un encadrement», a déclaré M. Ziari qui a annoncé que la wilaya de Bordj Bou Arréridj va bénéficier dans un mois l’affectation de 22 médecins spécialistes dont six anesthésistes. Evoquant la situation des cancéreux dans cette wilaya, M. Ziari a souligné qu'à l'instar des autres régions du pays, Bordj Bou Arréridj connaît un manque d'équipements en matière de radiothérapie, notamment et a annoncé l’élaboration d’un plan national pour la prise en charge de cette catégorie avec la construction de centres anti-cancer, l’acquisition d’équipements spécialisés et l’ouverture de centres d’oncologie dans les différents hôpitaux. Pour ce qui est de l’industrie du médicament, M. Ziari a annoncé que la production nationale en médicaments ne couvre que 26 % des besoins du marché national et l’objectif national est d’atteindre les 70% «avec le projet de pôle de biotechnologie prévu dans la commune de Sidi Abdallah à Alger nous allons l’atteindre», a précisé le ministre.

S.-K. B.

Retour
Imprimer
Envoyer
Partager
exemple