Infos en ligne:
  • Le président Bouteflika nomme les membres du gouvernement ...

  • Le président Bouteflika nomme Abdelmadjid Tebboune Premier ministre ...

  • Alcaraz boucle sa tournée européenne, 17 joueurs rencontrés ...

  • Aucune victime algérienne n'est à déplorer suite à l'attentat de Manchester ...

  • L'entraîneur Badou Zaki s'engage officiellement avec l'US Tanger ...

  • Démission du président Mahfoud Kerbadj ...

  • AG extraordinaire mercredi sur fond de tension ...

  • Tous les vols de la compagnie Air Algérie en partance d'Algérie suspendus en raison d'une grève ...

  • Les demi-finales reportées aux 20 et 24 juin prochain ...

  • "Nous pouvons nous qualifier au mondial 2018" ...

Quotidien d'information indépendant - n° 5859 - Jeudi 25 Mai 2017

Pour la consolidation des relations algéro-iraniennes

Interligne+- AAgrandir le Text+- Imprimez cet Article

Les relations entre l'Algérie et l'Iran doivent être «consolidées davantage dans les différents domaines», a estimé vendredi à Constantine, le ministre de la Culture, Azzedine Mihoubi, en ouverture d'une semaine culturelle de la République Islamique d'Iran.

Le ministre qui effectue une visite de travail de 2 jours à Constantine, a ajouté, dans une allocution prononcée en ouverture de cette semaine culturelle qu'abrite jusqu'à mercredi prochain la grande salle de spectacles Ahmed-Bey dans le cadre de «Constantine, capitale de la culture arabe», que les relations entre l'Iran et l'Algérie sont déjà «diversifiées et d'une grande qualité», ce qui permet aux deux pays, selon lui, de «mieux se positionner pour être des nations puissantes dans l'avenir». M. Mihoubi qui a sillonné les différents stands de l'exposition organisée pour la circonstance par les hôtes de l'Algérie, a souligné «la grande importance» accordée par les Iraniens à la culture algérienne et ses grandes figures comme M'hamed Issiakhem dans les arts plastiques, et Malek Haddad, Mohamed Dib et Moufdi Zakaria dans la littérature. Il a rappelé, dans ce contexte, le succès de la semaine dédiée à la littérature Algérienne, organisée l'année dernière en Iran, ainsi que la traduction de plusieurs ouvrages algériens en langue persane. Le ministre a également rappelé le soutien iranien de la Révolution algérienne jusqu'à l'indépendance. De son côté, l'ambassadeur d'Iran à Alger, Reda Amiri, a loué les relations «bilatérales séculaires» et formé le voeu de promouvoir et de consolider davantage les échanges culturels entre les deux pays. Il a également estimé que cette semaine culturelle constitue «une occasion propice» pour le rapprochement entre les deux peuples. Pour ce diplomate, le couronnement de Constantine en tant que capitale de la culture arabe est «mérité» au regard de la diversité de son patrimoine, de ses riches traditions et de son histoire. Le programme proposé pour cette semaine culturelle est riche et variée. Il comprend notamment une exposition dédiée à la civilisation persane, au moyen de toiles de peinture, de photographies et de nombreux ouvrages traitant de l'art, de la culture et du patrimoine de ce pays. Le public pourra également apprécier, tout au long de la manifestation, des travaux de gravure sur bois, de calligraphie, et aura l'opportunité d'admirer les célèbres tapis persans. Des spectacles animés par la troupe du chanteur Kaiwan Saket ainsi que la projection de plusieurs films sont également au menu de la semaine culturelle iranienne à Constantine.

espace pub

Vos Commentaires

Vidéo LNR

Loading the player...

Le premier ministre précise sur le soutien de l'État pour les nouvelles entreprises

espace pub

Suivez LNR sur Facebook

Galerie

espace pub