espace pub
Infos en ligne:
  • Le président Bouteflika procède à un mouvement partiel dans le corps de la magistrature ...

  • L’Algérie termine à la 2e place du Championnats arabes open de natation ...

  • Les résultats du baccalauréat seront annoncés jeudi prochain ...

  • Infantino favorable à une candidature maghrébine conjointe ...

  • Ronaldo va quitter le Real Madrid pour la Juventus de Turin ...

  • L'international algérien Riyad Mahrez signe pour 5 ans à Manchester City ...

  • Le bilan provisoire monte à 100 morts ...

  • Abdelghani Hamel quitte la DGSN ...

  • le dirigeant Baghdadi suspendu pour une année ferme ...

  • L'Algérie condamne "avec force" l'attaque contre un meeting du Premier ministre éthiopien ...

Quotidien d'information indépendant - n° 6209 - Mercredi 18 Juillet 2018

L’OUSA s’inspire de la politique sociale algérienne

Interligne+- AAgrandir le Text+- Imprimez cet Article

Les mesures relatives à la préservation des acquis sociaux et à la poursuite de la politique sociale actuelle prises lors du dernier Conseil des ministres, tenu mardi dernier, ont satisfait l'OUSA.

«La politique sociale de l'Algérie est classée parmi les meilleurs politiques sociales dans ce domaine au niveau africain», a indiqué le secrétaire général de l’OUSA, Arezki Mazhoud, dans un communiqué du ministère du Travail, de l'Emploi et de la Sécurité sociale. Arezki Mazhoud a estimé à l'issue d’une rencontre que lui a accordée le ministre du Travail, de l'Emploi et de la Sécurité sociale, Mohamed El-Ghazi, que l’expérience réussie de l'Algérie en matière de paix et de réconciliation nationale est une expérience à exporter au niveau du continent africain. Saluant la volonté politique qui anime l'Etat algérien en matière de promotion et d'approfondissement du dialogue social, le SG de l’OUSA a mis l'accent sur les mesures initiées dans le cadre des dispositions de la loi de finances complémentaire (LFC) 2015 portant sur l'élargissement de la protection sociale aux personnes activant dans le marche du travail parallèle et le durcissement des sanctions quant aux infractions liées à la non-déclaration de travailleurs au niveau de la sécurité sociale. «Ces mesures expriment l'engagement des autorités publiques à renforcer la protection sociale des travailleurs», a-t-il dit, signalant que ce sont là des mesures pionnières qui méritent d'être suivies, notamment avec la recrudescence du phénomène du travail au noir dans le continent africain. En outre, il a expliqué que cette rencontre était l'occasion de transmettre les salutations et la reconnaissance du mouvement syndical africain aux autorités algériennes pour l'aide qu'elle accorde à ce mouvement et sa solidarité avec eux, dans leur lutte et leurs efforts en vue de réaliser le développement économique en Algérie et d'améliorer leur situation socioéconomique. Pour sa part Mohamed El-Ghazi, a passé, lors de la même rencontre, en revue les questions d'intérêt commun notamment les questions sociales en Algérie, celles liées au mouvement syndical, à la situation économique du pays et à la prochaine tripartite prévue le 14 octobre à Biskra. Il s’est félicité, toutefois, de la convergence des vues entre l'OUSA et les autorités publiques autour des questions et des défis qui se posent pour le mouvement syndical aux niveaux africain et international. Insistant sur la nécessité de coordonner les positions au niveau des instances et organisations régionales et internationales notamment lors de la Conférence internationale du travail qui tient ses travaux chaque année à Genève (Suisse). Lors de cette rencontre qui a permis d'évoquer les principales questions intéressant le monde du travail en Afrique et celles liées aux syndicats africains et aux défis auxquels ils sont confrontés, les deux parties ont convenu de poursuivre la coordination et la concertation autour des questions liées au monde du travail et au mouvement syndical aux niveaux régional et international. A cet égard, le premier responsable du secteur de l’emploi en Algérie a exprimé la disposition de l'Algérie à poursuivre son soutien à l'OUSA et à consolider son rôle important et stratégique dans la défense des intérêts des peuples et des pays africains.

Vos Commentaires

espace pub

Vidéo LNR

Loading the player...

Le président Bouteflika décide le retrait de toute augmentation pour les documents administratifs

Suivez LNR sur Facebook

Galerie

espace pub