espace pub
Infos en ligne:
  • Le Mali bat la Mauritanie (4-1) ...

  • Coutinho conscient de ne pas avoir fait une bonne saison au Barça ...

  • Nomination de quatre nouveaux cardes à la Direction générale des Douanes ...

  • Zeghmati désigné Procureur général de la Cour d'Alger et Bendaas procureurde la République près le Tribunal de Sidi M'hamed ...

  • Driencourt réfute toute "volonté d'ingérence" de la France dans les affaires de l'Algérie ...

  • Benrahma meilleur passeur de la compétition ...

  • Sonatrach réalise quatre nouvelles découvertes en effort propre ...

  • Routes bloquées à Magra pour dénoncer des sanctions d'"extrêmesévérité" contre le NCM ...

  • Belaiz présente sa démission au chef de l'Etat ...

  • L'appel de Chelsea sur l'interdiction de recrutement ...

Quotidien d'information indépendant - n° 6557 - Dimanche 15 Septembre 2019

Duel entre un ancien député et le P/APC de Réchaiga

Interligne+- AAgrandir le Text+- Imprimez cet Article

A quelques semaines du scrutin portant sur le renouvellement partiel du Conseil de la nation, l’ex-député RND, Belkhiri Hamid, et le P/APC de Réchaiga, Yahi Mokhtar, sont en concurrence pour le poste de membre du conseil.

La traque des voix est lancée depuis le premier tour des primaires sénatoriales et chacun mène sa bataille pour rafler le maximum de voix. Deux  grosses pointures  des tendances politiques fortement représentées au sein des assemblées populaires communales (APC) et de wilaya (APW), à savoir le Front de libération nationale (FLN) avec 264 élus chapeautés par  11  députés dont 3 femmes et 2 sénateurs et le Rassemblement national démocratique (RND) avec 201 voix au total. La wilaya de Tiaret compte actuellement 701 élus des différents partis dont plus de 50 ont rejoint les rangs de Saidani avant les élections du premier round ceux de Louisa Hanoune, Zerroukat et Moussa Touati, a-t-on appris de sources fiables. En effet, lors des primaires organisées par le vieux parti représenté par le jeune Mohamed Bouriah et marquées par la présence du ministre Tahar Hadjar, membre du bureau politique, on compte 314  bulletins de vote dont le P/APW Bouriah Tahar rafle la mise avec 78 voix suivi de ses deux concurrents Yahi Mokhtar P/APC de Rechaiga et Boukhorss Mohamed, membre de l’ APW avec 72 et 68 voix et Bouteldja Rabah, P/APC de la commune de Tiaret occupe la quatrième position avec 48 voix , ce que confirme le soutien du conseil communal et un membre de l’APC de Frenda avec 13 voix en l’occurrence Mahi Saad. Ces résultats ont mené les deux premiers au second tour et sur les 264 votants la commission valide 140 voix pour le P/APC de Rechaiga Yahi Mokhtar et le reste soit 124 voix pour Tahar Bouriah P/APW quant aux 50 déserteurs ont préféré quitter les lieux avant le second tour. De l’autre côté, au RND, le choix est tombé sur Metidji Hamid Belkebir haut la main avec 107 voix sur les 160 bulletins exprimés et le reste a été divisé par les deux concurrents Larich (Sidi Hosni) 22 voix, Bourakba (Sougueur) quant à Hadj Zidouri Mohamed occupe la quatrième place avec quelques buchettes récoltés durant cet grand événement. Une victoire qui, semble-t-il, n’est pas due au fait du hasard puisque les désormais candidats  aux sénatoriales à Tiaret se sont offert une véritable campagne en sillonnant la région du Sersou. Déploiement pas vain donc, même si du chemin reste à accomplir au regard de l’adversité qui l’attend le 24 du mois prochain le duel entre un ex-député et un maire. Si le Fln  compte 264 élus , le Rnd avec 201 élus d’autres noms sont déjà avancés pour mener une bataille à côté du duo dont  435 autres élus des différentes tendances sont actuellement derrière les isoloirs.

espace pub

Vos Commentaires

espace pub

Vidéo LNR

Loading the player...

Le président du Conseil constitutionnel, Mourad Medelci, est décédé hier

Suivez LNR sur Facebook

Galerie

espace pub