espace pub
Infos en ligne:
  • Le Mali bat la Mauritanie (4-1) ...

  • Coutinho conscient de ne pas avoir fait une bonne saison au Barça ...

  • Nomination de quatre nouveaux cardes à la Direction générale des Douanes ...

  • Zeghmati désigné Procureur général de la Cour d'Alger et Bendaas procureurde la République près le Tribunal de Sidi M'hamed ...

  • Driencourt réfute toute "volonté d'ingérence" de la France dans les affaires de l'Algérie ...

  • Benrahma meilleur passeur de la compétition ...

  • Sonatrach réalise quatre nouvelles découvertes en effort propre ...

  • Routes bloquées à Magra pour dénoncer des sanctions d'"extrêmesévérité" contre le NCM ...

  • Belaiz présente sa démission au chef de l'Etat ...

  • L'appel de Chelsea sur l'interdiction de recrutement ...

Quotidien d'information indépendant - n° 6557 - Dimanche 15 Septembre 2019

La mise à l’essai programmée pour demain vendredi

Interligne+- AAgrandir le Text+- Imprimez cet Article

Le ministre de l’Industrie et des Mines, Abdeslem Bouchouareb, devra être l’hôte de l’entreprise Sider, demain vendredi. Au menu de sa visite, laprésidence de la cérémonie de mise à l’essai du Haut Fourneau (HF) du complexe sidérurgique d’El-Hadjar.

Il répond ainsi à l’invitation que lui ont adressée les deux sociétés étrangères «Person» et la filiale d’ArcelorMittal «Paul Wurth». Importante filiale du groupe ArcelorMittal, Paul Wurth pourrait être la bénéficiaire du projet du nouveau port du commerce d’envergure, implanté entre Alger et Ténes. Parmi les commandes significatives enregistrées sur ses tableaux, Paul Wurth est aussi le grand bénéficiaire de la construction d’une unité de production de fer au profit du consortium État algérien/Qatari Steel, en Algérie. Cette installation utilise une technologie innovante incluant du gaz naturel.
L’obtention de ce contrat, d’un montant de 160 millions d’euros, aurait été la condition sine qua non du partenaire indien ArcelorMittal de se défaire des 49% des parts d’actions qu’il détenait sur le capital ArcelorMittal Algérie. Et c’est ce qui lui aurait été accordé. Dans l’un de ses communiqués édité le 14 juin 2016, il est dit que l’entreprise algérienne mixte «Qatari Steel (AQS)» a attribué à Midrex Technologies et à son partenaire du consortium Paul Wurth, un contrat de fourniture d'équipements, d'ingénierie et de services techniques pour l'une des plus grandes usines de production de fer à repiquer directement dans le monde.

«AQS» est le résultat d’un partenariat entre Sider Co et National Investment Fund (51%), et Qatar Steel International (49%). L'usine MIDREX fera partie de l'ensemble du complexe sidérurgique. Elle produira 2 MT d'armatures et de fils de fer comme produits finis. Il est également précisé que «la nouvelle usine sera conçue pour produire 2,5 MT de DRI, avec la capacité de faire varier sa production pour produire directement du fer à hautes températures (HDRI), et du fer à froid direct réduit (CDRI) sans arrêter la production». Ainsi créée, cette unité «Midrex» permettra à AQS d’avoir une plus grande souplesse dans la production des aciers de haute qualité et de faible impureté.
«… ainsi que de diminuer la demande de ferraille importée». Selon Midrex, les usines utilisant sa technologie DRI transportent plus d'HDRI par an, à des températures plus élevées que n'importe quelle autre technologie commerciale disponible. Tout cela n’est pas, bien sûr, reflété dans le contrat de réhabilitation du HF dont la mise à l’arrêt avait été effective à la fin 2015. En tout état de cause, chargées de la réhabilitation en commun du Haut Fourneau du complexe sidérurgique El-Hadjar, propriété de l’entreprise Sider, «Person» et la filiale Arcelor Mittal «Paul Wurth», ont achevé leurs travaux de réhabilitation ces derniers jours. Elles auraient même procédé à une vérification des installations conformément au contrat qui les lie à leur client algérien. Cette mise à l’essai est importante.

Elle permet de préparer les installations à un démarrage effectif de la production dès le mois de mars prochain. Mais faudrait-il que ceux qui jouent avec l’avenir du pays, pour sauvegarder leurs propres intérêts soient muselés. Ce qui ne semble pas être le cas. Notamment à Annaba, où le député Tliba Baha Eddine, multiplie ses sorties en public dans la perspective des élections législatives prévues pour fin avril 2017. L’annonce de la mise à l’essai du Haut Fourneau, a été bien accueillie par les quelques 4 300 salariés du complexe sidérurgique El-Hadjar. Egalement bien accueilli par les syndicalistes.
Ces derniers avaient récemment émis un communiqué dans lequel ils dénoncaient les tentatives de certains individus de saboter les installations de production en amont et en aval du HF et a appelé le travailleurs à une vigilance de tout instant. Il reste néanmoins que, sans démentir totalement l'information, d'autres sources affirment que cette mise à l'essai ne figure toujours pas sur le planning de travail du ministre de l'Industrie.

espace pub

Vos Commentaires

espace pub

Vidéo LNR

Loading the player...

Le président du Conseil constitutionnel, Mourad Medelci, est décédé hier

Suivez LNR sur Facebook

Galerie

espace pub