pub
Infos en ligne:
  • Les techniciens de la maintenance entament une grève illimitée ...

  • L’Algérie se dirigera vers l’exportation de turbines d’énergie électrique ...

  • Le qatari Nasser Al-Khelaïfi interrogé par la justice en Suisse ...

  • Symposium sur le renouveau du football algérien ...

  • L'ère Alcaraz prend fin six mois après, l'instabilité perdure chez les Verts ...

  • La FAF convoque les locaux en l'absence d'Alcaraz ...

  • Le Nigeria a composté son billet pour le Mondial 2018 ...

  • Au moins 17 morts et 26 disparus dans un naufrage ...

  • disparition d'un citoyen à Bouzguene, large mobilisation pour le retrouver ...

  • M. Guitouni prône des actions conjointes pour relever les défis actuels ...

Quotidien d'information indépendant - n° 6004 - Samedi 18 Novembre 2017

Le cri de détresse des six familles de Haouèche Zerrarka

Interligne+- AAgrandir le Text+- Imprimez cet Article

Lassée d’attendre depuis des décennies une intervention des responsables locaux, six familles de Haoueche Zerrarka datant de l’ère du colonialisme, sis au chef-lieu de la ville de Relizane, viennent d’adresser une requête au wali de Relizane, sollicitant son intervention personnelle pour atténuer, un tant soit peu, le calvaire qu’ils endurent depuis des années.

Selon les responsables de ces familles qui se sont déplacés au siège de notre rédaction, avant-hier, le recours au wali intervient après un ras-le-bol généralisé des habitants qui se disent «délaissés». «Nous sollicitons votre intervention pour résoudre le problème relatif au logement», lit-on au préambule de cette requête. Les représentants des familles indiquent qu’ils occupent des maisons de fortune alors que d’autres sont logés dans de vieux taudis depuis plus de 30 ans et qu’ils ne peuvent bénéficier d’aucune aide du fait que Haouche Zerrarka fait partie de la ville de Relizane. Dans ce contexte, ils souhaitent à ce que «les responsables locaux leur réservent un quota de logements sociaux au chef-lieu de commune de la ville de Relizane». En plus de ce problème, les représentants des familles rappellent au wali que les habitants souffrent de la collecte des ordures ménagères et du manque de nettoyage où les eaux usées coulent à ciel ouvert. Pour conclure, les habitants de Haoueche Zerrarka signalent qu’«ils attendent avec impatience le dénouement de cette situation qui n’a que trop duré et prient le chef de l’exécutif de la wilaya de se pencher sur leur cas».

espace pub

Vos Commentaires

Vidéo LNR

Loading the player...

Loi de Finance 2018 présenter aux députés

espace pub

Suivez LNR sur Facebook

Galerie

espace pub