pub
Infos en ligne:
  • Les techniciens de la maintenance entament une grève illimitée ...

  • L’Algérie se dirigera vers l’exportation de turbines d’énergie électrique ...

  • Le qatari Nasser Al-Khelaïfi interrogé par la justice en Suisse ...

  • Symposium sur le renouveau du football algérien ...

  • L'ère Alcaraz prend fin six mois après, l'instabilité perdure chez les Verts ...

  • La FAF convoque les locaux en l'absence d'Alcaraz ...

  • Le Nigeria a composté son billet pour le Mondial 2018 ...

  • Au moins 17 morts et 26 disparus dans un naufrage ...

  • disparition d'un citoyen à Bouzguene, large mobilisation pour le retrouver ...

  • M. Guitouni prône des actions conjointes pour relever les défis actuels ...

Quotidien d'information indépendant - n° 6006 - Lundi 20 Novembre 2017

Le partenariat, cheval de bataille de Fatma Zohra Zerouati

Interligne+- AAgrandir le Text+- Imprimez cet Article

En visite dans la wilaya de Tissemsilt, Fatma Zohra Zerouati ministre de l’Environnement et des énergies renouvelables, a insisté sur l’importance du partenariat dans le domaine environnemental.

Dans ce sens, la coopération entre le secteur de l’Environnement, les autorités locales, les entreprises publiques et les associations demeure primordiale dans le sens d’une concrétisation des idées relative à l’environnement, et ce, au service du développement locale a considéré la ministre. Cela dit, il n’en demeure pas moins que la prise de conscience et la réalisation des objectifs escomptés dans ce domaine sont à considérer étant donné que l’environnement constitue en soi une économie à travers l’exploitation de l’activité de traitement et de recyclage des déchets, sans toutefois oublier le rôle des centres d’enfouissement technique et leur apport au développement. Selon la ministre, le rôle des maisons de l’environnement « doit se poursuivre à longueur d'année et ne pas se limiter uniquement aux occasions et célébrations ». Aussi, les actions de sensibilisation demeurent-elle nécessaires, selon la ministre, avec notamment l’ouverture de ces infrastructures aux enfants scolarisés en vue de développer et promouvoir leur éducation environnementale. Dans ce sens, la ministre a précisé, lors d’un point de presse, que son secteur œuvre « au développement global en accompagnant tous les secteurs dont ceux de l’industrie et de l'éducation, ainsi que la société civile. Aussi, a-t-elle ajouté : « la wilaya de Tissemsilt se dirige à pas mesuré vers un environnement sain dans ses villes » à la faveur d’une harmonie entre les autorités locales et le secteur de l’environnement. Par ailleurs, et dans la commune de Boukaid, la ministre a présidé une rencontre avec les représentants d'associations activant dans l’environnement où elle a affirmé que son département ministériel soutiendra la société civile par la formation et l'ouverture des portes de ses établissements. Dans la foulé, elle a évoqué le partenariat algéro-belge dans le domaine de l’environnement, ajoutant que son département ministériel a reçu près de 400 dossiers de projets d’associations dont 50 ont été avalisés et 19 ont eu un accord pour financement dans le cadre de ce partenariat. Dans ce domaine d’activité, elle a également indiqué que des clubs verts ont été créés au niveau de 19.000 établissements scolaires à travers le pays. Une initiative que devrait être généralisée, selon la ministre. Enfin, et en marge de ses déclarations, la ministre a procédé à de diverses inaugurations dont la maison de l’environnement, le siège du parc de l’entreprise publique de wilaya d’amélioration urbaine à Tissemsilt, ainsi que le centre d’enfouissement technique des déchets urbains solides de la ville, et ce, avant de visiter la forêt d'Ain Antar relevant de la commune de Boukaid.

espace pub

Vos Commentaires

Vidéo LNR

Loading the player...

Loi de Finance 2018 présenter aux députés

espace pub

Suivez LNR sur Facebook

Galerie

espace pub