Infos en ligne:
  • Le pétrole en légère hausse, le Brent à plus de 54 dollars ...

  • Les réserves de change à 105 milliards de dollars ...

  • L'Algérie exprime sa "grande préoccupation" et appelle à la "protection en urgence" des Rohingya ...

  • "Abdelhamid Sadmi a les pleins pouvoirs et toute notre confiance" ...

  • Les élections locales le 23 novembre sous de nouvelles garanties de transparence et de régularité ...

  • Des droits TV à 550 millions DA ...

  • Première de Sofiane Deham, retour de Adam Ounas ...

  • Le MC Alger et le CR Belouizdad lancent bien leur saison ...

  • Le stade du 5-juillet réservé aux derbies algérois, le MCA domicilié à Omar-Hamadi ...

  • L'entraineur Marco Silva espère le recrutement de Slimani ...

Quotidien d'information indépendant - n° 5961 - Mardi 26 Septembre 2017

Deux suspects allaient commettre un attentat, et un laboratoire d’explosifs découvert à Villejuif

Interligne+- AAgrandir le Text+- Imprimez cet Article

Le procureur de Paris, François Molins, a indiqué aux medias français que les suspects arrêtés les dernières 48 heures après la découverte d’un laboratoire d’explosifs à Villejuif envisageaient de commettre une attaque terroriste. Le laboratoire d'explosifs artisanaux découvert mercredi à Villejuif, dans le Val-de-Marne, est en rapport avec le théâtre irako-syrien, a déclaré le ministre français de l'Intérieur Gérard Collomb.

C’est dans un appartement vide de Villejuif, dans le Val-de-Marne durant une perquisition que la police a trouvé ce laboratoire et interpellé deux hommes, dont le propriétaire du logement. Les deux suspects interpellés après la découverte fortuite d'explosifs TATP voulaient fabriquer une bombe pour commettre un attentat en France, a déclaré le procureur de Paris François Molins, cité par l’agence AFP. Selon le magistrat leur projet était la confection d'une bombe pour commettre un attentat, l'un des deux suspects était fiché S et était en relation directe avec Rachid Kassim, propagandiste de Daech qui aurait été éliminé dans des frappes de la coalition en Irak et en Syrie, a-t-il fait savoir. Les enquêteurs pensent que les substances découvertes dans l'appartement de Villejuif auraient pu permettre de fabriquer entre 3 et 4 kilogrammes de TATP. Ils ont en outre saisi des éléments nécessaires à la préparation d'une chaîne pyrotechnique, un réveil bricolé avec des fils, des prises électriques, des seringues en plastique, des têtes d'allumettes, informe-t-on. Il semblerait que les deux individus avaient l’intention de faire sauter des banques Sur l'une des clés USB retrouvées dans l'appartement figuraient des vidéos tournées sur sa terrasse «comportant des séquences mettant en scène des essais d'explosion», a indiqué François Molins. Les deux suspects ont été présentés par la suite à un juge d'instruction. Une information judiciaire a été ouverte contre eux pour association de malfaiteurs en vue de la préparation d'un ou plusieurs crimes, pour atteinte aux personnes, pour fabrication d'engins explosifs, pour détention et transport de substances ou produits explosifs, ainsi que préparation d’attentat. Selon le ministre qui parle notamment de leurs liens possibles liens avec le terrorisme, ajoute-t-on.

espace pub

Vos Commentaires

Vidéo LNR

Loading the player...

Ligue 1 Mobilis (3e journée-match avancé) : Le CRB remporte le derby algérois devant le MCA (2-0)

espace pub

Suivez LNR sur Facebook

Galerie

espace pub