Infos en ligne:
  • Symposium sur le renouveau du football algérien ...

  • L'ère Alcaraz prend fin six mois après, l'instabilité perdure chez les Verts ...

  • La FAF convoque les locaux en l'absence d'Alcaraz ...

  • Le Nigeria a composté son billet pour le Mondial 2018 ...

  • Au moins 17 morts et 26 disparus dans un naufrage ...

  • disparition d'un citoyen à Bouzguene, large mobilisation pour le retrouver ...

  • M. Guitouni prône des actions conjointes pour relever les défis actuels ...

  • Le pétrole en légère hausse, le Brent à plus de 54 dollars ...

  • Les réserves de change à 105 milliards de dollars ...

  • L'Algérie exprime sa "grande préoccupation" et appelle à la "protection en urgence" des Rohingya ...

Quotidien d'information indépendant - n° 5979 - Mercredi 18 Octobre 2017

Sit-in des professeurs d’anglais et de sciences sociales

Interligne+- AAgrandir le Text+- Imprimez cet Article

Les professeurs des matières d’anglais et des sciences sociales (histoire et géographie) de certains collèges d’enseignement à travers la wilaya d’Aïn Témouchent ont observé hier un sit-in devant le siège de la Direction de l’éducation de la wilaya d’Aïn Témouchent pour contester la décision de leur placement en statut de suppléants.

Selon ces contestataires au nombre de 14, ils ont été recrutés parmi la liste des professeurs réservistes de l’année 2016. Ils ont été installés dans leurs postes respectifs en qualité de professeurs ordinaires par les différents directeurs des établissements concernés. Ils détiennent également des arrêtés signés par le secrétaire général de la direction de l’éducation de la wilaya. Ils ont entamé leur travail éducatif depuis la rentrée scolaire 2017-2018. Finalement, ils furent surpris par cette décision de suppléance. Ils ont menacé de poursuivre leur mouvement jusqu'à gain de cause : «Nous voulons le respect des décisions prises, à savoir le PV et l’arrêté de notre désignation en qualité de professeurs et non de suppléants. Tous les autres collègues de la listes d'attente exercent normalement leur fonction sauf nous. Pourquoi cette discrimination. Nous continuons notre mouvement pour le rétablissement dans notre droit», s'insurgent ces professeursmécontents.

espace pub

Vos Commentaires

Vidéo LNR

Loading the player...

Le Premier ministre russe Dmitri Medvedev en Algérie

espace pub

Suivez LNR sur Facebook

Galerie

espace pub