pub
Infos en ligne:
  • Les techniciens de la maintenance entament une grève illimitée ...

  • L’Algérie se dirigera vers l’exportation de turbines d’énergie électrique ...

  • Le qatari Nasser Al-Khelaïfi interrogé par la justice en Suisse ...

  • Symposium sur le renouveau du football algérien ...

  • L'ère Alcaraz prend fin six mois après, l'instabilité perdure chez les Verts ...

  • La FAF convoque les locaux en l'absence d'Alcaraz ...

  • Le Nigeria a composté son billet pour le Mondial 2018 ...

  • Au moins 17 morts et 26 disparus dans un naufrage ...

  • disparition d'un citoyen à Bouzguene, large mobilisation pour le retrouver ...

  • M. Guitouni prône des actions conjointes pour relever les défis actuels ...

Quotidien d'information indépendant - n° 6027 - Jeudi 14 Décembre 2017

Une occasion pour le partenariat avec les opérateurs nationaux et internationaux

Interligne+- AAgrandir le Text+- Imprimez cet Article

Inaugurant la 17éme édition du Salon international de l'élevage, de l'agro-alimentaire et de l'agro-équipement (SIPSA) au Palais des expositions à Alger, le secrétaire général du ministère de l'Agriculture, du développement rural et de la pèche, Kamel Chadi a évoqueé l’importance de l'édification d'une véritable stratégie de collaboration et de partenariat avec les éleveurs, maquignons et opérateurs économiques nationaux et ceux de différents pays pour une vision approfondie du secteur de l'Agriculture, qui demeure nécessaire.

Evoquant le rôle de ce salon, le même responsable a indiqué que cet événement vise à regrouper des opérateurs économiques, les représentants des filières agricoles ainsi que les instituts techniques et de recherche, révélant ainsi que ce rendez-vous constitue une rencontre d'échange qui permettra de lier des relations d'affaires entre les différents professionnels et entreprises du secteur agricole et de l'agro-alimentaire nationaux et internationaux pour augmenter la productivité du secteur et, ce face à l'augmentation de la demande locale en besoins agro-alimentaire. Il précisera, encore que ce salon demeure un moyen efficace pour accompagner le processus d'intensification, de modernisation et d'intégration des filières stratégiques, tels que les céréales, le lait, la pomme de terre, les viandes, comme programme du Renouveau de la politique agricole et rural. De son côté, le secrétaire général de l'Union national des paysans algériens (UNPA), Mohamed Alioui a souligné, la nécessité d'une rigidité totale concernant l'investissement agricole de par le gouvernement et les investisseurs notamment dans l'industrie manufacturière. Par ailleurs, il a expliqué que les banques nationales devaient contribuer dans le processus de l'investissement agricole, par le fait que la Banque de l'agriculture et du développement rural ne peut prendre en charge toutes les procédures d'investissements. Relevant les réformes dans le secteur agricole, M. Alioui a considéré que ces derniers devaient être effectuées avec souplesse, notamment en ce qui concerne les lois que l'UNPA considère importantes à savoir la loi sur les concessions agricoles, la loi relatif aux chambres agricoles qui s'occupent de l'organisation du métier ainsi que la loi de la coopération agricole à travers la caisse nationale de la coopération agricole.

espace pub

Vos Commentaires

Vidéo LNR

Loading the player...

affrontement entre les palestiniens et les juifs et réaction du monde musulman

espace pub

Suivez LNR sur Facebook

Galerie

espace pub