espace pub
Infos en ligne:
  • Le NAHD et la JSS nouveaux Dauphins, l'USM Blida en Ligue 2 ...

  • "Ceux qui ne croient pas en un retour peuvent rester chez eux" ...

  • Le retrait des convocations pour l'examen de fin de cycle primaire du 25 avril au 23 mai ...

  • Une condamnation à mort prononcée par le tribunal de Ghardaïa pour espionnage ...

  • Adoption des bilans moral et financier 2017 ...

  • Raffinage du brut algérien à l'étranger: nous avons obtenu l'autorisation ...

  • Le club consacre 200 millions de livres pour le mercato estival dont 60 réservés à Mahrez ...

  • L'Algérie continuera de rapatrier les immigrants illégaux en concertation avec leurs pays d'origine ...

  • la JS Kabylie décroche sa onzième finale ...

  • Le roi du Maroc adresse un message de condoléances au «peuple algérien frère» ...

Quotidien d'information indépendant - n° 6139 - Mercredi 25 Avril 2018

Les réseaux sociaux mis à profit par les candidats

Interligne+- AAgrandir le Text+- Imprimez cet Article

Les candidats aux élections locales du 23 novembre pour le renouvellement des Assemblées populaires communales et de wilayas, sont contraints par le mauvais temps de privilégier les activités dans des locaux et espaces à l’abri des pluies et du froid.

C’est ainsi que la communication à partir des permanences des partis est renforcée. Ainsi, à Oran, plusieurs partis politiques en course pour les élections locales accordent plus d’importance à leurs canaux de communication au niveau de leurs permanences et quartiers généraux. C’est le cas du Rassemblement national démocratique (RND), dont un délégué chargé de la communication à la permanence à Oran, Riad Kheddim, a expliqué que cette procédure est un autre moyen qui contribue à faire connaître le programme et les activités phares des formations politiques en lice dans la bataille électorale, en plus du travail de proximité organisé sur le terrain au niveau des communes. Il a évoqué, dans ce sens, l’intégration de l’outil des réseaux sociaux. Le RND a créé, il y a peu, une page Facebook avec la mise en place dans chaque wilaya d’un correspondant chargé de répercuter avec un groupe de travail «l’information aux citoyens en lien avec les élections locales», a-t-il fait savoir. L’Alliance nationale républicaine (ANR) utilise également les réseaux sociaux pour toucher un grand nombre d’électeurs et optimiser sa présence sur le Net, a appris l’APS de son chargé de communication à Oran, Amine Missoum. Il signale toutefois, que  le plan de communication de son parti mise sur le travail de proximité. Le Front des forces socialistes (FFS), dont le fief se trouve à Boufatis (Oran), également, favorise le travail de proximité pour renouveler la confiance au président de cette APC, en adoptantant, le porte-à-porte pour expliquer le programme de développement local, qu’il compte mettre en branle, en plus de l’utilisation des réseaux sociaux, à fait observer le directeur de campagne local et responsable de la coordination de wilaya du parti à Oran, Hanaï Chaffaa. «Ce type de communication est devenu un support incontournable pour renforcer le lien avec nos militants et c’est dans ce sens que nous avons engagé des jeunes rompus à cet outil numérique pour toucher le maximum d’adhérents et gagner d’autres électeurs et sympathisants», a-t-il souligné. Le FFS, qui propose une liste de candidats pour l’APW et une liste pour l’APC de Boufatis, attend la semaine prochaine pour intensifier le travail de terrain, a-t-il ajouté. Travail de proximité aussi pour le Mouvement populaire algérien (MPA) et d’autres formations en lice dont les candidats sortent des permanences pour aller convaincre les citoyens de voter pour leurs listes, Mais ces partis politiques ne sous- estiment pas l’apport d’autres supports dont les réseaux sociaux. Au Front de libération nationale (FLN) dans la permanence de la mouhafadha du parti à l’Est d’Oran, le le chargé de la communication, Serra Cherraka Benaïssa, fait remarquer qu’une démarche d’information est adoptée, basé sur un travail de proximité qui mobilise beaucoup de monde (membres de la société civile, jeunes, femmes et autres sympathisants) en attendant la journée du 17 novembre qui prévoit la tenue d’un meeting du secrétaire général du parti. Il a fait savoir qu’au niveau des communes, des thèmes qui engagent l’avenir des collectivités locales, tels que le développement des ressources fiscales portant sur le patrimoine et la rentabilisation des biens communaux sont expliquées par les candidats à la population locale.

espace pub

Vos Commentaires

espace pub

Vidéo LNR

Loading the player...

La ville de Boufarik après le crash tragique d'un l'avion militaire

Suivez LNR sur Facebook

Galerie

espace pub