espace pub
Infos en ligne:
  • L'Algérie condamne avec "la plus grande vigueur le bain de sang" perpétré à Ghaza ...

  • Des vols vers Alger déroutés vers d`autres aéroports en raison d'un épais brouillard ...

  • La JSS et le NAHD assurés de participer à une compétition continentale la saison prochain ...

  • L'acquisition de la raffinerie d'Augusta a coûté moins de 1 milliard de dollars ...

  • L'accession du MO Béjaïa et la relégation du CRB Aïn Fakroune ...

  • Le fonds d'indemnisation des épargnants augmenté à 2 millions DA ...

  • Sauvetage de quatre pêcheurs au large du littoral entre Chlef et Mostaganem ...

  • Le FC Porto est assuré de remporter son 28e titre de champion du Portugal ...

  • Montée des eaux d'oueds et des routes bloquées suite aux intempéries ...

  • Le NAHD et la JSS nouveaux Dauphins, l'USM Blida en Ligue 2 ...

Quotidien d'information indépendant - n° 6165 - Samedi 26 Mai 2018

Préserver les ressources financières de l'Etat est une «priorité»

Interligne+- AAgrandir le Text+- Imprimez cet Article

La remise des enveloppes budgétaires allouées aux différents projets aux maîtres d'œuvre avant la finalisation et l'approbation de l'étude de réalisation est désormais interdite et ce afin de préserver les ressources financières de l'Etat, c’est ce qu’a déclaré le ministre de l'Habitat, de l'Urbanisme et de la Ville, M. Abdelwahid Temmar, avant-hier, lors de son intervention devant la Commission des finances et du budget de l'Assemblée populaire nationale (APN) dans le cadre de l'examen du projet de loi portant règlement budgétaire de 2015.

Expliquant que la nouvelle stratégie de son département repose sur 4 axes : l'habitat, l'urbanisme, la numérisation et la modernisation du secteur et la formation, confiés chacun à un responsable désigné par le ministre, ajoutant que chaque responsable est assisté de directeurs et d'experts chargés du suivi des dossiers, dont des cadres universitaires et des docteurs. En marge de cette audience plénière, le ministre s’est exprimé sur les différentes préoccupations du secteur. Concernant «les projets non lancés», le ministre a précisé que son secteur a pu lancer, jusqu'à septembre 2017, les travaux de réalisation de 87 000 unités avec affectation des assiettes foncières et la désignation des promoteurs chargés de la réalisation. A propos des «opérations d'aménagement inhérentes aux projets AADL», le secteur de l’habitat avait bénéficié de 55 milliards DA sur un total de 80 milliards DA, selon le ministre, ce qui permettra, de finaliser les projets qui connaissent un important taux d'avancement. Il a ajouté que le secteur a recensé 185 000 unités de logements nécessitant des travaux d'aménagement et 189 000 autres, dont le taux d'avancement est de 60%, nécessiteront bientôt des travaux d'aménagement. M. Temmar a mis en avant, à ce propos, le rôle du citoyen dans la préservation de l'environnement et des espaces verts aménagés. Par ailleurs, le ministre a donné des instructions aux responsables concernés afin de répondre dans les plus brefs délais et avec arguments à tous les recours relatifs à la formule location-vente (Aadl). Pour ce qui est de la souscription à la formule Logement Promotionnel Aidé (LPA), le ministre a indiqué que l'opération se fera au niveau local. Cette formule se focalise sur l'organisation de l'aspect financier afin de préserver les ressources financières à travers le flux des fonds par la Caisse nationale du logement (CNL) pour assurer la poursuite des opérations de réalisation, a précisé le ministre.

Le LPP accessibles aux salaires supérieurs à 21 millions de centimes
«Les cadres percevant un salaire mensuel supérieur à 21 millions de centimes peuvent souscrire à la formule de Logement Promotionnel Public (LPP)», selon le ministre, afin de permettre à un grand nombre de cadres d'en bénéficier. Créée en 2013, la formule LPP concernait les citoyens percevant un salaire oscillant entre 108.000 DA et 216.000 DA. Concernant les préoccupations soulevées par les citoyens, le ministre a enjoint l'ensemble des responsables du secteur de transmettre «sur le champ» l'information au ministère en vue de traiter les problèmes posés notamment le retard de réalisation. Pour ce qui est du recrutement, le ministre a affirmé que le secteur a besoin de nouveaux fonctionnaires pour couvrir les postes vacants, mais la situation financière du pays ne le permet pas pour le moment. Dans un autre volet, M. Temmar a annoncé la révision en 2018 de loi sur l'urbanisme avec inclusion de la loi n° 08-15 fixant les règles de conformité des constructions et à la finalisation de la réalisation en tant que règle fixe dans la loi sur l'urbanisme.

Vos Commentaires

espace pub

Vidéo LNR

Loading the player...

Grève des médecins : activation des mesures administratives au niveau des hôpitaux

Suivez LNR sur Facebook

Galerie

espace pub