espace pub
Infos en ligne:
  • Plusieurs axes routiers demeurent coupés à la circulation ...

  • Des éleveurs réclament le vaccin contre la peste des petits ruminants ...

  • L'Egypte hôte de la 32e édition ...

  • La Guinée accepte d'accueillir la CAN-2025 au lieu de celle de 2023 ...

  • CR Village Moussa sanctionné de 2 matchs à huis clos ...

  • le président de la CAF dévoilera le nom du pays hôte le 9 janvier ...

  • Chelsea s'intéresse aux services du défenseur international algérien de Naples ...

  • Ouverture en janvier prochain de la période hivernale des soldes2019 ...

  • Le ministère de la Santé rassure sur la disponibilité de la Vitamine D3 auniveau de la PCH ...

  • Le déficit dépassera les 600 milliards de DA en 2019 ...

Quotidien d'information indépendant - n° 6359 - Samedi 19 Janvier 2019

40 000 doses supplémentaires de vaccins et des lits d’urgence dans les hôpitaux

Interligne+- AAgrandir le Text+- Imprimez cet Article

A l’heure où nous mettons sous presse, la grippe saisonnière a été à l’origine d’une dizaine de décès au niveau national. En effet, le ministère de la santé a décidé le renforcement des mesures de prises en charge et de prévention. Intervenant, hier, sur les onde de la chaine III de la radio national, le directeur général de la prévention au ministère, Djamel Fourara, a cité parmi les mesures décidées une quantité de 40 000 doses supplémentaires de vaccins antigrippal qui sera distribuée à partir de samedi au niveau des structures de la santé publique.

Il explique qu’il s’agit d’un «appoint» devant permettre de vacciner les populations à risque. Indiquant qu'une quantité de 2,5 millions de doses a été ramenée initialement pour l'année 2017, dont 1 300 000 ont été affectées aux structures de santé, M. Fourara a noté que 82 % de cette quantité affectée ont été consommé, précisant que des instructions ont été données par la tutelle aux établissements de santé pour «réactiver leur stock de vaccins». Il a ajouté que la campagne de vaccination est prolongée jusqu'à mars dans la mesure où l'activité grippale est toujours en cours et que les prévisions du Réseau national de surveillance de la grippe annoncent « un pic » de cette activité grippale de mi-janvier à février. Rappelant, que le ministère de la santé a eu toujours un dispositif spécifique en matière de lutte et de prévention contre la grippe saisonnière, M. Fourara a souligné que ce dispositif comprend plusieurs actions, entre autres, «l'organisation d'une campagne de sensibilisation qui a commencé cette année au mois de septembre, une campagne de vaccination contre la grippe saisonnière entamé le 15 octobre 2017, et qui continue puisque l'activité de la grippe est permanente». Interrogé sur l'impact qu'aurait la grève des médecins résidents sur l’application des mesures contenues dans le dispositif de la tutelle, le même responsable a indiqué que «jusqu'à maintenant, il n' y a aucun problème de prise en charge». A rappeler que le ministère de la Santé avait indiqué avant-hier, que neuf personnes sont décédées des suites de complications de la grippe saisonnière, précisant que «les neuf personnes décédées étaient soit des femmes enceintes soit majoritairement des personnes souffrant d'une maladie chronique et aucune n'avait été vaccinée contre la grippe saisonnière». Le ministère de la Santé a relevé que depuis le début de l'actuelle saison grippale, il a été enregistré «"23 cas de grippe saisonnière de forme compliquée ayant entrainé neuf décès». Il a rappelé que «le moyen le plus efficace de se protéger de la grippe saisonnière et de ses complications est la vaccination qui est fortement recommandée pour les femmes enceintes, les personnes âgées de plus de 65 ans et les personnes souffrant d'une maladie chronique quel que soit leur âge». «Cette vaccination est d'autant plus importante que le pic saisonnier de la grippe n'est pas encore atteint», a averti le ministère de la Santé.

espace pub

Vos Commentaires

espace pub

Vidéo LNR

Loading the player...

Chute de neige a constantine

Suivez LNR sur Facebook

Galerie

espace pub