espace pub
Infos en ligne:
  • L'Algérie condamne avec "la plus grande vigueur le bain de sang" perpétré à Ghaza ...

  • Des vols vers Alger déroutés vers d`autres aéroports en raison d'un épais brouillard ...

  • La JSS et le NAHD assurés de participer à une compétition continentale la saison prochain ...

  • L'acquisition de la raffinerie d'Augusta a coûté moins de 1 milliard de dollars ...

  • L'accession du MO Béjaïa et la relégation du CRB Aïn Fakroune ...

  • Le fonds d'indemnisation des épargnants augmenté à 2 millions DA ...

  • Sauvetage de quatre pêcheurs au large du littoral entre Chlef et Mostaganem ...

  • Le FC Porto est assuré de remporter son 28e titre de champion du Portugal ...

  • Montée des eaux d'oueds et des routes bloquées suite aux intempéries ...

  • Le NAHD et la JSS nouveaux Dauphins, l'USM Blida en Ligue 2 ...

Quotidien d'information indépendant - n° 6165 - Samedi 26 Mai 2018

«La presse nationale doit œuvrer au renforcement du référentiel identitaire»

Interligne+- AAgrandir le Text+- Imprimez cet Article

Le ministre de la Communication, Djamel Kaouane, a appelé, ce jeudi, depuis Ghardaïa la presse nationale «sans distinction» à œuvrer au renforcement du référentiel identitaire algérien et à la consolidation de la cohésion et l’inclusion sociales.

S’exprimant en marge du coup d’envoi d'une semaine culturelle du patrimoine amazigh célébrant Yennayer 2968, sous le Slogan «Yennayer nous rassemble», le ministre a réaffirmé que cette fête nationale est un «patrimoine commun à tous les Algériens sans exception, qu’il faut valoriser et préserver». M. Kaouane a, dans le même sens, loué la décision du président de la République, Abdelaziz Bouteflika, d’officialiser cet événement national afin de réconcilier les Algériens avec leur identité dont la dimension amazighe constitue une part essentielle. «Le président de la République Abdelaziz Bouteflika a ajouté une autre pierre dans l’édifice nationale de la réconciliation», a-t-il souligné. «Les médias nationaux doivent jouer un rôle prépondérant pour contribuer au renforcement de la dimension identitaire, conformément aux dispositions de la Constitution», a-t-il soutenu. Et d’ajouter : «Notre pays vit, en effet, au rythme d’une dynamique sociétale qui plonge ses racines référentielles dans les profondeurs de notre patrimoine national ancestral qu’il faut capitaliser et préserver». Le ministre de la Communication a entamé sa tournée à Ghardaïa par une visite au siège de la radio régionale de Ghardaïa où il s’est enquis du rôle de ce média local dans le renforcement de l’identité nationale et la cohésion sociale de la région, ainsi que son apport dans l’accès de tous les habitants de la wilaya à l’information et aux débats de proximité. Djamel Kaouane a procédé, à la place emblématique du souk de Ghardaïa, à l’ouverture officielle des festivités de la semaine culturelle amazighe de la wilaya, qui s’étalent du 11 au 16 janvier en cours. Plusieurs programmes d’activités marquant cet événement ont été concoctés par de nombreux acteurs de la société civile locale, en collaboration avec la direction de la culture de la wilaya. Ainsi, des activités culturelles et gastronomiques ont été organisées à la place du marché de Ghardaia ainsi qu’au siège de la wilaya. Des séances de lecture de poésie amazighe mettant en relief cette tradition millénaire ainsi que ses rites ont été également mis en exergue devant une foule nombreuse, en plus d’une exposition de tableaux de peinture réalisés par des jeunes artistes autour de la thématique de l’amazighité. Les enfants ont également participé à une exposition de tenues et d’habits traditionnels de la région de Ghardaïa et ses environs. Le ministre de la Communication a poursuivi sa visite dans la wilaya de Ghardaïa par l’inspection de structures relevant de son département ministériel. Par ailleurs, le ministre de la Communication, Djamel Kaouane, a annoncé, ce jeudi, à Ghardaia, que le thème de «l’identité nationale» a été retenu pour la 4ème édition du Prix du président de la République du journaliste professionnel 2018. S’exprimant en marge de la célébration dans cette wilaya des festivités marquant Yennayer 2968, le ministre a déclaré que le choix de ce thème coïncide avec l’officialisation par le président de la République Abdelaziz Bouteflika de cette fête nationale, du 12 janvier, de chaque année déclarée chômée et payée. Le thème de la dernière édition de ce prix, décerné à l’occasion de la Journée nationale de la presse le 22 octobre, a été «la préservation de l’environnement, clé du bien-être public et du bonheur social».

Vos Commentaires

espace pub

Vidéo LNR

Loading the player...

Grève des médecins : activation des mesures administratives au niveau des hôpitaux

Suivez LNR sur Facebook

Galerie

espace pub