espace pub
Infos en ligne:
  • Raffinage du brut algérien à l'étranger: nous avons obtenu l'autorisation ...

  • Le club consacre 200 millions de livres pour le mercato estival dont 60 réservés à Mahrez ...

  • L'Algérie continuera de rapatrier les immigrants illégaux en concertation avec leurs pays d'origine ...

  • la JS Kabylie décroche sa onzième finale ...

  • Le roi du Maroc adresse un message de condoléances au «peuple algérien frère» ...

  • Le Porte-parole du MAE regrette les propos de l'ambassadeur de France sur l'attribution des visas ...

  • Les nouvelles extensions inaugurées lundi seront mises en service mardi 10 avril ...

  • Le nouveau prestataire sera opérationnel à partir de lundi à Alger ...

  • L'Algérien El-Hocine Zourkane a été sacré champion du monde universitaire de cross-country ...

  • Le Marocain Badou Zaki rebondit de nouveau en Algérie ...

Quotidien d'information indépendant - n° 6134 - Jeudi 19 Avril 2018

Plus de 396.000 familles bénéficieront progressivement d'un logement public locatif d'ici à 2019

Interligne+- AAgrandir le Text+- Imprimez cet Article

Le ministre de l'Habitat, de l'Urbanisme et de la Ville, Abdelwahid Temmar, a annoncé, jeudi à Alger, que plus de 396.000 familles bénéficieront progressivement d'un logement public locatif (LPL-social) d'ici à 2019.

Le secteur compte livrer 396.168 unités de LPL d'ici à 2019, a précisé le ministre lors d'une séance plénière consacrée aux questions orales à l'Assemblée populaire nationale (APN), rappelant que cette formule de logement était financée intégralement par le Trésor. Depuis 1999, 43 milliards de dollars ont été consacrés à cette formule (LPL) qui a permis de loger 1.141.113 familles, a-t-il dit, ajoutant que 20 milliards de dollars avaient été consacrés aux autres formules de logement et trois (3) milliards à la prise en charge des travaux d'aménagement, soit 66 milliards au total. Cette formule n'a pas été ouverte depuis 2015 et ce afin de réduire la pression et de mieux organiser l'opération, a souligné M. Temmar. Concernant les retards enregistrés dans les travaux de réalisation au niveau de 18 wilayas, le ministre a annoncé de prochaines réunions avec les entrepreneurs, les sociétés de réalisation et les responsables locaux, où seront prises des décisions de résiliation de contrats, de mise en demeure ou de relance de projets. Le ministre a assuré que «toutes les mesures ont été prises pour relancer la réalisation et accélérer la cadence».

espace pub

Vos Commentaires

espace pub

Vidéo LNR

Loading the player...

La ville de Boufarik après le crash tragique d'un l'avion militaire

Suivez LNR sur Facebook

Galerie

espace pub