pub
Infos en ligne:
  • L'international algérien dans la cible de Chelsea ...

  • Les précisions d'Air Algérie sur l'interception d'un de ses avions par l'armée de l'air française ...

  • Le sport algérien grand perdant ...

  • Plusieurs morts dans un accident d'avion en Floride ...

  • Découverte du cadavre d'un dignitaire religieux enlevé fin 2016 ...

  • Enquête sur une vidéo montrant des pêcheurs jetant des quantités de sardines à la mer ...

  • Les techniciens de la maintenance entament une grève illimitée ...

  • L’Algérie se dirigera vers l’exportation de turbines d’énergie électrique ...

  • Le qatari Nasser Al-Khelaïfi interrogé par la justice en Suisse ...

  • Symposium sur le renouveau du football algérien ...

Quotidien d'information indépendant - n° 6082 - Dimanche 18 Février 2018

Deux personnes décèdent à Tizi Ouzou

Interligne+- AAgrandir le Text+- Imprimez cet Article

Deux personnes sont mortes, hier lundi, à Tizi Ouzou, suite à l’inhalation du monoxyde de carbone (CO) émanant d’un chauffage à gaz naturel, indique un communiqué de la Protection civile.

«Les éléments de la Protection civile de l'unité principale de Tizi Ouzou sont intervenus, hier, pour l'évacuation de deux personnes décédées asphyxiées par le monoxyde de carbone émanant d'un chauffage à gaz naturel dans un appartement situé à la haute ville commune et daïra de Tizi Ouzou», lit-on à travers ce communiqué. Il s’agit, a-t-on poursuivi de même sources, d’un couple marié, un homme et une femme, âgés respectivement de 59 et 47 ans. Les corps sans vie des deux victimes ont été acheminés vers la morgue du Centre hospitalo-universitaire (CHU) Nédir-Mohamed de Tizi Ouzou. A l’échelle nationale, durant la période allant du 8 au 10 du mois de février en cours, les secours de la Protection civile sont intervenus pour prodiguer des soins de première urgence à 27 personnes incommodées par le monoxyde de carbone émanant des appareils de chauffage dans leurs domiciles à travers les wilayas de Batna, Médéa, Mila, Djelfa, Tizi-Ouzou et El Bayadh, indique un bilan de la Direction générale de la Protection civile. Durant la période considérée, quatre personnes ont trouvé la mort asphyxiées, suite à l’inhalation de monoxyde de carbone émanant du chauffage d’une habitation, sise à la cité Sidi Djilali, à la commune et daïra de Sidi Bel-Abbès. Les unités de la Protection civile ont, par ailleurs, procédé durant la même période, à 5.046 interventions, dans les différents types d’interventions pour répondre aux appels de secours, suite à des accidents de la circulation, accidents domestiques, évacuations sanitaire, extinction d’incendies et dispositifs de sécurité. S’agissant des accidents de la circulation, les mêmes services de la Protection civile ont fait état de plusieurs accidents de la circulation survenus à la période considérée, dont six ont fait sept morts sur les lieux d’accidents et 11 personnes blessées, «traitées sur place puis évacuées vers les structures hospitalières par les secours de la Protection civile». Le bilan le plus lourd a été enregistré à la wilaya de Tamanrasset où un renversement d’un véhicule léger survenu sur la RN 55 dans la commune d’Aballessa (Silet), a fait trois morts et un blessé, précise la Protection civile. La même source a également fait cas d’interventions des secours de la Protection civile pour l’extinction de 11 incendies urbains au niveau des wilayas de Médéa, Constantine, Tizi Ouzou, Boumerdès, Skikda, M’Sila, Aïn Defla et Mascara, «causant le décès d’une personnes (carbonisée) suite à l’incendie déclaré au niveau d’un chalet de gardiennage, sis au stade de la commune Hamadi Krouma, wilaya de Skikda».

espace pub

Vos Commentaires

Vidéo LNR

Loading the player...

Bedoui : «Le permis à point entrera en service en mars prochain»

espace pub

Suivez LNR sur Facebook

Galerie

espace pub