espace pub
Infos en ligne:
  • 5500 milliards de centimes alloués à la réfection et à la restauration du vieux bâti à Alger ...

  • Le manque de réussite a été fatal aux Usmistes ...

  • Le Cameroun privé de l'organisation du tournoi, un appel à candidature sera lancé ...

  • L'Algérien Berraf nouveau président ...

  • "le gouvernement a réussi à mettre en place des mesures efficaces aux problèmes économiques et financiers" ...

  • Qualification laborieuse pour le «Doyen» ...

  • Naples s'est imposé 3-1 sans grande difficulté mardi face à l'Etoile Rouge Belgrade ...

  • Vers la réalisation de 50.000 logements en 2019 ...

  • M. Guitouni appelle les communes à rationaliser la consommation de l’énergie ...

  • L'ambassadeur britannique salue l'appel de l'Algérie à la réactivation de l'UMA ...

Quotidien d'information indépendant - n° 6332 - Dimanche 16 Décembre 2018

Signature jeudi à Addis-Abeba d'un accord entre l'ACNOA, l'UA et l'UCSA

Interligne+- AAgrandir le Text+- Imprimez cet Article

Le président du Comité olympique et sportif algérien (COA), Mustapha Berraf, qui assure l'intérim à la tête de l'Association des comités nationaux olympiques d'Afrique (ACNOA), signera jeudi à Addis-Abeba, un accord avec l'UA et l'UCSA pour la gestion et le management conjoint des prochains Jeux africains (JA-2019), a appris dimanche l'APS de l'instance olympique algérienne.

«La signature de ce protocole d'accord avec l'UA (Union africaine) et l'UCSA (Union des Confédérations sportives africaines) fait suite à la décision prise par le Comité exécutif de l'ACNOA le mois de janvier dernier à Abuja de m'attribuer la mission de poursuivre les échanges avec l'Union africaine pour la gestion des Jeux africains-2019», a déclaré Mustapha Berraf qui sera assisté du 2e vice-président de l'ACNOA et du secrétaire général. A rappeler que les derniers Jeux africains-2015 au Congo avaient enregistré la participation de quelque 5 000 athlètes, mais n'ont pu être qualificatifs aux Jeux olympiques, en l'absence d'un accord entre l'UA, l'UCSA et l'ACNOA. D'ailleurs, la Guinée Equatoriale avait décidé de renoncer à l'organisation des Jeux africains-2019 faute d'avoir la garantie qu'ils soient qualificatifs pour les Jeux de Tokyo-2020. Lancés en 1965, les Jeux africains sont une compétition multisports regroupant tous les quatre ans des milliers d’athlètes d’une cinquantaine de pays du continent.

espace pub

Vos Commentaires

espace pub

Vidéo LNR

Loading the player...

54.000 déclarations d'élus locaux et plus de 6000 de hauts fonctionnaires

Suivez LNR sur Facebook

Galerie

espace pub