espace pub
Infos en ligne:
  • 5500 milliards de centimes alloués à la réfection et à la restauration du vieux bâti à Alger ...

  • Le manque de réussite a été fatal aux Usmistes ...

  • Le Cameroun privé de l'organisation du tournoi, un appel à candidature sera lancé ...

  • L'Algérien Berraf nouveau président ...

  • "le gouvernement a réussi à mettre en place des mesures efficaces aux problèmes économiques et financiers" ...

  • Qualification laborieuse pour le «Doyen» ...

  • Naples s'est imposé 3-1 sans grande difficulté mardi face à l'Etoile Rouge Belgrade ...

  • Vers la réalisation de 50.000 logements en 2019 ...

  • M. Guitouni appelle les communes à rationaliser la consommation de l’énergie ...

  • L'ambassadeur britannique salue l'appel de l'Algérie à la réactivation de l'UMA ...

Quotidien d'information indépendant - n° 6332 - Dimanche 16 Décembre 2018

1 420 dossiers homologués en 2017 l’ANGEM de Béjaïa

Interligne+- AAgrandir le Text+- Imprimez cet Article

L’année 2017 aura été exceptionnelle pour l’Angem de Béjaïa qui aura traité globalement un peu plus de 1 420 dossiers de crédits. Des crédits alloués aussi bien dans un cadre d’investissements dont le montant alloué oscille entre 100 000 DA et un million de dinars dont on compte plus de 233 projets financés.

Mais également le chapitre approvisionnement de matière première (AMP), qui court du seuil de 40 000 DA di à 100 000 DA qui couvre plus de 1.188 dossiers. Le dispositif ANGEM, qui rentre désormais dans les mœurs et fait exceptionnel très convoité par la gente féminine très présente en volet AMP, un chiffre dominant 964 dossiers contre 224. En projet par contre, ce sont les hommes qui s’imposent avec 150 dossiers contre 83 pour les femmes. La femme qui est de plus en plus présente aussi bien dans l’agriculture, l’artisanat, les services mais également dans l’industrie avec plus de 854 dossiers pour cette dernière filière en AMP et 39 en projet de cette même filière. S’agissant de la gente masculine, on enregistre sa dominance en agriculture, dans les services et à un degré moindre en industrie. Le dispositif s’implante peu à peu et tend à développer davantage de fonctions de proximité prisées pour l’heure de manière artisanale qui sont de grande utilité et qui avec toute la modernisation de leurs équipements n’exigent pas de lourds financements. Une politique qui a réussi après un travail minutieux mis en œuvre il y a quelques année, dont la promotion a été l’œuvre du personnel de l’agence qui est arrivé à faire du porte-à-porte, en participants aux foires, aux manifestations. Aujourd’hui, l’on peut se targuer de résultats probants auxquels ils a abouti au regard du grand nombre de dossiers traités sur ce plan.

espace pub

Vos Commentaires

espace pub

Vidéo LNR

Loading the player...

54.000 déclarations d'élus locaux et plus de 6000 de hauts fonctionnaires

Suivez LNR sur Facebook

Galerie

espace pub