espace pub
Infos en ligne:
  • Un taux de réussite de 56,88 % au niveau national ...

  • L’Algérie présente un projet de résolution au nom du groupe arabe à l’ONU ...

  • Le trio Etats-Unis Canada Mexique organisera le Mondial 2026 ...

  • Le président Donald Trump s’est attaqué mercredi à l’Opep ...

  • "Je ne sais pas ce que je vais faire" ...

  • "Encore deux recrues pour boucler l'opération de recrutement" ...

  • Manchester City va conclure avec Mahrez et Jorginho d'ici à la fin de la semaine prochaine ...

  • Près de 13.000 policiers mobilisés pour sécuriser les centres d`examen ...

  • Les nouveaux tarifs des documents électroniques ...

  • Zinédine Zidane quitte son poste d'entraîneur ...

Quotidien d'information indépendant - n° 6189 - Dimanche 24 Juin 2018

«Al Baghdadi se cache dans le nord-est syrien»

Interligne+- AAgrandir le Text+- Imprimez cet Article

Un haut responsable du ministère irakien de l'Intérieur a affirmé lundi que qu’Al Baghdadi, chef du groupe terroriste autoproclamé Etat Islamique (EI/Daech), était vivant et se cachait dans le nord-est de la Syrie après avoir été blessé dans des raids aériens en Irak.

Selon le directeur général du département du Renseignement et du Contre-terrorisme, Abou Ali al-Basri, cité lundi par le quotidien irakien As Sabah, disant se baser sur des «informations indubitables», «(Abou Bakr) al-Baghdadi est toujours vivant et se cache dans la (région de la) Jaziré». Il «souffre de blessures, de diabète et de fractures au corps et aux jambes qui l'empêchent de marcher sans assistance». Ces blessures «seraient dues à des raids aériens contre les fiefs de l'EI en Irak», a indiqué le responsable irakien. Daech est encore présent dans cette région du nord-est de la Syrie, grande plaine désertique à la lisière de l'Irak, selon des sources médiatiques. Les autorités irakiennes ont publié, la semaine dernière, une liste de «dirigeants terroristes recherchés internationalement» à la tête desquels «al Baghdadi» apparaît sous son vrai nom, Ibrahim Awad Ibrahim Ali al-Badri al-Samarraï, né en 1971. Le 16 juin, la Russie avait dit avoir probablement tué Abou Bakr al-Baghdadi dans un raid fin mai de son aviation près de Raqa en Syrie.

espace pub

Vos Commentaires

espace pub

Vidéo LNR

Loading the player...

Le président Bouteflika décide le retrait de toute augmentation pour les documents administratifs

Suivez LNR sur Facebook

Galerie

espace pub