espace pub
Infos en ligne:
  • 5500 milliards de centimes alloués à la réfection et à la restauration du vieux bâti à Alger ...

  • Le manque de réussite a été fatal aux Usmistes ...

  • Le Cameroun privé de l'organisation du tournoi, un appel à candidature sera lancé ...

  • L'Algérien Berraf nouveau président ...

  • "le gouvernement a réussi à mettre en place des mesures efficaces aux problèmes économiques et financiers" ...

  • Qualification laborieuse pour le «Doyen» ...

  • Naples s'est imposé 3-1 sans grande difficulté mardi face à l'Etoile Rouge Belgrade ...

  • Vers la réalisation de 50.000 logements en 2019 ...

  • M. Guitouni appelle les communes à rationaliser la consommation de l’énergie ...

  • L'ambassadeur britannique salue l'appel de l'Algérie à la réactivation de l'UMA ...

Quotidien d'information indépendant - n° 6332 - Dimanche 16 Décembre 2018

Cinq groupes parlementaires à l'APN appellent à l'arrêt des grèves pour «l'intérêt général»

Interligne+- AAgrandir le Text+- Imprimez cet Article

Cinq groupes parlementaires à l'Assemblée populaire nationale (APN) ont appelé hier, dans un communiqué, les grévistes dans les secteurs de l'éducation et de la santé «à faire preuve de sagesse et à mettre fin à la grève pour l'intérêt des élèves, des étudiants et des malades», les invitant à faire prévaloir la voie du dialogue pour la satisfaction de leurs revendications.

«Les mouvements qui secouent certains secteurs ont pris une orientation injustifiée, bien que l'exercice du droit syndical soit garanti par la Constitution», ont estimé les groupes parlementaires des partis du Front de Libération nationale (FLN), du Rassemblement national démocratique (RND), de Tajamoue Amel El-Djazair (TAJ) et du Mouvement populaire algérien (MPA) ainsi que celui des Indépendants, appelant les grévistes à faire preuve de sagesse, à mettre un terme à la grève ouverte, à rejoindre leurs postes, pour l'intérêt des élèves et des malades et à faire prévaloir le dialogue pour la satisfaction de leurs revendications légitimes». Après avoir exprimé leur «soutien aux positions du gouvernement», ces groupes ont exhorté le gouvernement «à agir avec rigueur et à ne pas céder aux provocations qui vont à l'encontre du principe de l'égalité entre toutes les catégories sociales et entravent la bonne prise en charge des revendications légitimes». Ils ont mis l'accent sur le «rôle des représentants du peuple dans la prise en charge des préoccupations des citoyens», «réitérant leur engagement total à concrétiser le programme du président de la République».

espace pub

Vos Commentaires

espace pub

Vidéo LNR

Loading the player...

54.000 déclarations d'élus locaux et plus de 6000 de hauts fonctionnaires

Suivez LNR sur Facebook

Galerie

espace pub