espace pub
Infos en ligne:
  • Le Mali bat la Mauritanie (4-1) ...

  • Coutinho conscient de ne pas avoir fait une bonne saison au Barça ...

  • Nomination de quatre nouveaux cardes à la Direction générale des Douanes ...

  • Zeghmati désigné Procureur général de la Cour d'Alger et Bendaas procureurde la République près le Tribunal de Sidi M'hamed ...

  • Driencourt réfute toute "volonté d'ingérence" de la France dans les affaires de l'Algérie ...

  • Benrahma meilleur passeur de la compétition ...

  • Sonatrach réalise quatre nouvelles découvertes en effort propre ...

  • Routes bloquées à Magra pour dénoncer des sanctions d'"extrêmesévérité" contre le NCM ...

  • Belaiz présente sa démission au chef de l'Etat ...

  • L'appel de Chelsea sur l'interdiction de recrutement ...

Quotidien d'information indépendant - n° 6509 - Mardi 16 Juillet 2019

Environs 14.000 stagiaires ont rejoint les centres hier

Interligne+- AAgrandir le Text+- Imprimez cet Article

Quelques 14.000 stagiaires ont rejoint les instituts et centres de formation professionnelle. Le coup d’envoi de cette session de septembre de la nouvelle année 2018-2019 a été donné, depuis Relizane, par le premier responsable du secteur, Mohamed Mebarki.

En effet, le ministre de la Formation et de l’Enseignement professionnels, a donné le coup d’envoi de la session de septembre de la nouvelle année. Dans son allocution d’ouverture, prononcée à cette occasion, le ministre a souligné que le secteur de la formation et de l’enseignement professionnels a connu d’importantes étapes qui lui ont permis de retrouver sa place au sein du système éducatif national et de répondre aux besoins du développement socio-économique du pays. «Notre secteur joue un important rôle en constante évolution sur les plans économique et social, dans le cadre de la stratégie nationale visant à développer l’éducation et l’enseignement et à renforcer les acquis des réformes structurelles initiées par le président de la République», a souligné le ministre.
Pour Mohamed Mebarki, «ce qui marque le secteur de la formation professionnelle, c’est sa capacité à former une ressource humaine nécessaire au fonctionnement de l’appareil économique et d’aller au diapason des besoins socio-économiques». Cette nouvelle année est marquée par la disponibilité, à l’échelle nationale, d'environ 400.000 nouveaux postes pédagogiques, dont 12.000 en mode d’apprentissage, répartis sur 1.295 établissements de formation à travers le territoire national. Au titre de cette session, 440 spécialités ont été introduites en programmes pédagogiques de formation professionnelle alors que l’encadrement pédagogique est assuré par un effectif de 28.000 enseignants formateurs sur un total de plus de 67.700 employés du secteur. Par ailleurs, le ministre de la Formation et de l’Enseignement professionnels procédera, lors de sa visite dans la wilaya de Relizane, à la remise des clés de logements de fonction à 20 bénéficiaires du secteur et présidera une cérémonie de signature de deux conventions dont une entre le méga-complexe industriel de textile allégro-turc «Tayal» et la direction locale de la formation professionnelle.
Mohamed Mebarki inaugurera deux instituts spécialisés de formation professionnelle à Oued Rhiou et Bendaoud, comme il visitera des chantiers du complexe industriel de textile «Tayal», implanté dans la zone industrielle de Sidi Khattab. Il convient de rappeler que dans le cadre de diversifier l'offre et de répondre aux besoins des entreprises et du marché de l'emploi, le département de la formation professionnelle propose 29 nouvelles spécialités aux stagiaires, avait informé, le ministre du secteur, Mohamed Mebarki, la semaine passée. Le même responsable avait expliqué qu’au total, son département propose 478 spécialités dont 440 qui seront dispensées au niveau des 48 wilayas du pays, et vient d’introduire 29 nouvelles spécialités.
A rappeler que la rentrée de la formation et de l'enseignement professionnels se caractérise cette année «par une diversification de l'offre de formation qui se traduit par la programmation de 440 spécialités dont 29 nouvelles couvrant les 23 branches professionnelles, sanctionnées par des diplômes d'Etat», a-t-il expliqué. Cette nouvelle rentrée sera une nouvelle occasion pour poursuivre la stratégie d'amélioration de la qualité de la formation et son adaptation à l'évolution économique du pays», il est à rappeler que le secteur de la formation et de l'enseignement professionnels s'est renforcé par 40 nouveaux établissements qui ouvriront leurs portes à l'occasion de la rentrée de la formation professionnelle, prévue le 23 septembre prochain. «Pour les infrastructures d’accueil, les établissements de formation et de l’enseignement professionnels publics fonctionnels pour cette session, sont au nombre de 1.295, soit une augmentation de 67 établissements par rapport à la même session de l’année 2017.

espace pub

Vos Commentaires

espace pub

Vidéo LNR

Loading the player...

Le président du Conseil constitutionnel, Mourad Medelci, est décédé hier

Suivez LNR sur Facebook

Galerie

espace pub