espace pub
Infos en ligne:
  • Nomination de quatre nouveaux cardes à la Direction générale des Douanes ...

  • Zeghmati désigné Procureur général de la Cour d'Alger et Bendaas procureurde la République près le Tribunal de Sidi M'hamed ...

  • Driencourt réfute toute "volonté d'ingérence" de la France dans les affaires de l'Algérie ...

  • Benrahma meilleur passeur de la compétition ...

  • Sonatrach réalise quatre nouvelles découvertes en effort propre ...

  • Routes bloquées à Magra pour dénoncer des sanctions d'"extrêmesévérité" contre le NCM ...

  • Belaiz présente sa démission au chef de l'Etat ...

  • L'appel de Chelsea sur l'interdiction de recrutement ...

  • Guardiola défend la prestation de Mahrez ...

  • Le MCA remporte le derby, le MOB accroché ...

Quotidien d'information indépendant - n° 6463 - Mardi 21 Mai 2019

La DGSN tarde à exaucer le vœu des citoyens

Interligne+- AAgrandir le Text+- Imprimez cet Article

La Direction générale de la Sûreté nationale n' a pas encore exaucé le voeu des milliers de citoyens de la commune de Sidi Ben Adda (Aïn Témouchent) qui réclament depuis plus d'une decennie l'ouverture d'une sûreté urbaine. qui renfocre la sécurité des personnes et la protection des biens.

Ainsi Le flamboyant siège abritant la sureté urbaine dans la commune de Sidi Ben Adda édifié dans la commune de Sidi Ben Adda depuis plusieurs mois est fin prêt pour la prise de sa fonction. Contre le gré des habitants de cette localité, son inauguration n‘a pas encore vu le jour et les rumeurs ont fait la une des débats quotidiens. Il est devenu une habitude qu’à chaque fête nationale, les gens attendent vainement que cette institution sécuritaire ouvre officiellement ses portes. La grogne des citoyens monte de jour en jour car les délits s’accroissent à raison géométrique. Les vols ont repris d’une manière vertigineuse. La délinquance juvénile et l’insécurité préoccupent particulièrement les parents. L’immigration clandestine ou la harga vers l’Espagne frissonne l’instinct des milliers des jeunes qui ne rêvent que quitter le pays et rejoindre l’autre continent.
Selon les échos recueillis plusieurs jeunes reconvertis en dealers sont écroués dans les centres pénitenciers. Ils étaient condamnés d’avoir écoulé les stupéfiants en milieu juvénile. Et à l’approche de la période estivale, la consommation du kif devient un phénomène ravageur des adolescents et les jeunes. En outre, cette commune de presque 20 000 âmes dispose d’agglomérations secondaires ou le contrôle du mouvement des personnes devient très exigé. Sa cote a été réputée pendant une période de port d’embarcation de la harga à destination de l’Europe. Des dizaines de jeunes de la commune ou d’autres wilayas du pays ont pu déguerpir leur cher pays. Quant aux automobilistes, leur souci est la circulation routière.
Ils attendent avec impatience le déploiement des agents de la police sur tout le tissu urbain de cette localité pour y imposer la réglementation de la circulation routière. Les écologistes espèrent à l’amélioration de l’état de l’environnement afin que le civisme reprenne sa place et voient une ville verte et propre avec comme monnaie l’hygiène et la propreté notamment dans les immeubles, les rues et les places publiques. Le phénomène de la délinquance s’étend aux établissements scolaires. Des individus mal élevés dérangent l’état d’esprit des élèves dont certain venant des agglomérations secondaires ou des fermes. Combien de fois les parents ont clamé haut et fort la mise sur place d’un dispositif sécuritaire au niveau du lycée. Les autorités de la wilaya concernées par la sécurité sont interpellées pour agir immédiatement et satisfaire le vœu des citoyens de la commune des Trois Marabouts qui aspirent à une vie meilleure.

espace pub

Vos Commentaires

espace pub

Vidéo LNR

Loading the player...

Le président du Conseil constitutionnel, Mourad Medelci, est décédé hier

Suivez LNR sur Facebook

Galerie

espace pub