espace pub
Infos en ligne:
  • Le Mali bat la Mauritanie (4-1) ...

  • Coutinho conscient de ne pas avoir fait une bonne saison au Barça ...

  • Nomination de quatre nouveaux cardes à la Direction générale des Douanes ...

  • Zeghmati désigné Procureur général de la Cour d'Alger et Bendaas procureurde la République près le Tribunal de Sidi M'hamed ...

  • Driencourt réfute toute "volonté d'ingérence" de la France dans les affaires de l'Algérie ...

  • Benrahma meilleur passeur de la compétition ...

  • Sonatrach réalise quatre nouvelles découvertes en effort propre ...

  • Routes bloquées à Magra pour dénoncer des sanctions d'"extrêmesévérité" contre le NCM ...

  • Belaiz présente sa démission au chef de l'Etat ...

  • L'appel de Chelsea sur l'interdiction de recrutement ...

Quotidien d'information indépendant - n° 6557 - Dimanche 15 Septembre 2019

Charef et Sikazwe suspendus provisoirement par la CAF

Interligne+- AAgrandir le Text+- Imprimez cet Article

L'arbitre algérien Mehdi Abid Charef et le Zambien Janny Sikazwe ont été suspendus provisoirement par la Confédération africaine de football pour «mauvaise performance» lors des matchs de la Ligue des champions, rapportent mardi plusieurs médias africains, citant un courrier de l'instance africaine.

La sanction a été prise par le président du Comité de discipline de la CAF lors d'une réunion tenue le 6 novembre dernier, selon la même source. Le directeur de jeu algérien avait dirigé la finale aller entre les Egyptiens d'Al Ahly et les Tunisiens de l'Espérance de Tunis (3-1) au stade Borg Al Arabe à Alexandrie. Abid Charef avait attiré les foudres de la formation tunisienne en accordant deux penalties aux Egyptiens, jugées «imaginaires» par l’EST, tout en recourant à chaque fois à la VAR (assistance vidéo à l’arbitrage).
Le compte twitter de l'EST avait qualifié de «mascarade» l’arbitrage de Mehdi Abid Charef, pourtant considéré comme l’un des meilleurs arbitres sur le continent africain. Le directeur de jeu zambien Sikazwe, considéré, lui aussi, comme l'un des meilleurs sur le continent, avait dirigé la demi-finale retour de la Ligue des champions entre l'ES Tunis et les Angolais de Primero De Agosto (4-2) disputée en octobre dernier au stade de Rades. Il avait refusé un but aux Angolais synonyme de qualification.
Le club angolais avait porté plainte contre l'arbitre zambien. D’après la note de la CAF, l’officiel zambien est soupçonné d’avoir enfreint les articles 82, 136 et 152 du Code Disciplinaire de l’instance. Il est notamment accusé de corruption.
Les deux arbitres sont suspendus provisoirement de toute activité liée au football jusqu’à leur audition par le Comité de discipline de la CAF.

espace pub

Vos Commentaires

espace pub

Vidéo LNR

Loading the player...

Le président du Conseil constitutionnel, Mourad Medelci, est décédé hier

Suivez LNR sur Facebook

Galerie

espace pub