espace pub
Infos en ligne:
  • Le Mali bat la Mauritanie (4-1) ...

  • Coutinho conscient de ne pas avoir fait une bonne saison au Barça ...

  • Nomination de quatre nouveaux cardes à la Direction générale des Douanes ...

  • Zeghmati désigné Procureur général de la Cour d'Alger et Bendaas procureurde la République près le Tribunal de Sidi M'hamed ...

  • Driencourt réfute toute "volonté d'ingérence" de la France dans les affaires de l'Algérie ...

  • Benrahma meilleur passeur de la compétition ...

  • Sonatrach réalise quatre nouvelles découvertes en effort propre ...

  • Routes bloquées à Magra pour dénoncer des sanctions d'"extrêmesévérité" contre le NCM ...

  • Belaiz présente sa démission au chef de l'Etat ...

  • L'appel de Chelsea sur l'interdiction de recrutement ...

Quotidien d'information indépendant - n° 6584 - Mercredi 16 Octobre 2019

Possible reconversion du bassin de plongeur en bassin de water-polo

Interligne+- AAgrandir le Text+- Imprimez cet Article

Le bassin de plongeur, l’un des quatre bassins composant le centre nautique du complexe sportif en construction à Oran, pourrait être reconverti en bassin de water-polo en prévision de l’organisation dans cette ville de la 19e édition des Jeux méditerranéens (JM) en 2021, a-t-on appris du directeur général du complexe, Salim Iles.

Le sujet a été évoqué samedi à l’occasion de la visite d’inspection effectuée sur les lieux par le wali d’Oran, Mouloud Cherifi, qui a conditionné cette reconversion par le respect des délais de réalisation du centre nautique ainsi que l’enveloppe financière débloquée pour le projet dans sa totalité. Justement, dans ses déclarations à la presse, le chef de l’exécutif a reconnu l’existence de «complications techniques» dans la réalisation des différents lots, aussi bien du complexe sportif que le village olympique des JM. «C’est la raison pour laquelle nous sommes en train de multiplier les visites au niveau des chantiers, tout en veillant à ce que les choses avancent selon la cadence souhaitée afin d'être prêts pour la grande manifestation sportive régionale qui attend notre pays», a indiqué le wali.
«Ce n’est pas normal par exemple de voir la société chinoise chargée de la réalisation des deux projets installer sa base de vie au sein même de ces chantiers, sans oublier que des erreurs ont été commises dans les études et qu’on a été contraint de les corriger. Mais à présent, tout est rentré dans l’ordre. Nous avons aussi donné des instructions fermes pour qu’il n'y ait plus aucune modification des études en question», a-t-il ajouté.
Au cours de sa deuxième visite au complexe sportif en l’espace de cinq jours seulement, M. Cherifi a insisté notamment sur les chantiers de la deuxième tranche de cette importante infrastructure, à savoir le centre nautique et la salle omnisports. Il a insisté auprès des responsables de la société chinoise MCC sur la nécessité de renforcer le personnel affecté aux chantiers, notamment après avoir été informé par les responsables locaux chargés du suivi de la baisse du nombre des travailleurs chinois mobilisés au cours de ce mois de février.
Ce manque en matière de main-d’œuvre se fait sentir notamment au niveau du village olympique des JM, où les travailleurs chinois sont passés de 168 en janvier à 129 en février. «On ne tolère pas ce genre de comportement, d’autant que de notre part on veille à ce que toutes les situations financières des différents intervenants dans la réalisation des deux projets soient réglées. Du coup, l’on doit être très rigoureux, condition sine qua non pour respecter les délais de réalisation fixés, car on doit réceptionner tous les projets en cours de réalisation avant 2021 afin de les mettre à l’essai et procéder à d’éventuels réglages avant les JM», a-t-il encore dit. Le centre nautique et la salle omnisports devraient être réceptionnés fin 2019, alors que les travaux au niveau du village olympique devraient être achevés en décembre 2020, selon le wali, qui s’attend aussi à ce que le stade de football de 40 000 places soit livré à la fin du premier semestre de l’année en cours.

espace pub

Vos Commentaires

espace pub

Vidéo LNR

Loading the player...

Le président du Conseil constitutionnel, Mourad Medelci, est décédé hier

Suivez LNR sur Facebook

Galerie

espace pub