espace pub
Infos en ligne:
  • Le Mali bat la Mauritanie (4-1) ...

  • Coutinho conscient de ne pas avoir fait une bonne saison au Barça ...

  • Nomination de quatre nouveaux cardes à la Direction générale des Douanes ...

  • Zeghmati désigné Procureur général de la Cour d'Alger et Bendaas procureurde la République près le Tribunal de Sidi M'hamed ...

  • Driencourt réfute toute "volonté d'ingérence" de la France dans les affaires de l'Algérie ...

  • Benrahma meilleur passeur de la compétition ...

  • Sonatrach réalise quatre nouvelles découvertes en effort propre ...

  • Routes bloquées à Magra pour dénoncer des sanctions d'"extrêmesévérité" contre le NCM ...

  • Belaiz présente sa démission au chef de l'Etat ...

  • L'appel de Chelsea sur l'interdiction de recrutement ...

Quotidien d'information indépendant - n° 6513 - Dimanche 21 Juillet 2019

Le Parlement ne sera pas dissout et toutes les institutions fonctionneront normalement

Interligne+- AAgrandir le Text+- Imprimez cet Article

Le vice-Premier ministre, ministre des Affaires étrangères, Ramtane Lamamra, a affirmé mercredi que le Parlement «ne sera pas dissout» et que toutes les institutions continueront à fonctionner normalement jusqu'à l'élection du prochain président de la République.

«Le président de la République a indiqué dans son dernier message à la Nation que les institutions actuelles continueront à fonctionner normalement jusqu’à l'élection du prochain président de la République et il n’y aura pas de vide à aucun niveau et toutes les institutions continueront à fonctionner normalement, y compris le Parlement», a indiqué M. Lamamra lors d'une émission spéciale de la Radio nationale. A une question sur la composante du futur Gouvernement, le vice-Premier ministre a fait savoir que la participation de l'opposition et de la société civile était «souhaitable», rappelant que le président de la République veut un «renouvellement substantiel» de l'Exécutif avec de nouveaux visages, notamment des femmes et des jeunes. Il a ajouté dans le même sens que si des représentants de l'opposition et de la société civile «souhaitent intégrer ce gouvernement, ils sont les bienvenus».

espace pub

Vos Commentaires

espace pub

Vidéo LNR

Loading the player...

Le président du Conseil constitutionnel, Mourad Medelci, est décédé hier

Suivez LNR sur Facebook

Galerie

espace pub