espace pub
Infos en ligne:
  • Le MCA remporte le derby, le MOB accroché ...

  • Crash d'un avion d'instruction à Oran, décès du pilote ...

  • Le gouvernement entamera dès sa mise en place les préparatifs de la conférence nationale ...

  • L'ANP accomplit des "missions nobles" au service de son pays et de son peuple ...

  • La Bundesliga réalise 4,42 milliards d'euros de chiffre d'affaires en 2018 ...

  • Le ministère de l'Enseignement supérieur ne ménage aucun effort ...

  • L'Organisation des pays exportateurs de pétrole ...

  • La Fédération internationale de football , a officialisé la création d’un comité de normalisation ...

  • Le corps inerte du pompier disparu à Bouira repêché ...

  • Bensalah plébiscité président du Conseil de la nation ...

Quotidien d'information indépendant - n° 6414 - Dimanche 24 Mars 2019

Statuer sur la validité des candidatures est désormais sans objet

Interligne+- AAgrandir le Text+- Imprimez cet Article

Le Conseil constitutionnel a annoncé, mercredi, dans un communiqué rendu public au terme de sa réunion, que le fait de statuer sur la validité des candidatures pour l'élection du président de la République, qui était prévue pour le 18 avril prochain, est désormais «sans objet» en vertu du décret présidentiel du 11 mars en cours annulant les dispositions du décret présidentiel portant convocation du corps électoral en vue de l'élection du président de la République.

«Le Conseil constitutionnel, réuni les 12 et 13 mars 2019, a décidé que le fait de statuer sur la validité des candidatures pour l'élection du président de la République, qui était prévue pour le 18 avril prochain, est désormais sans objet en vertu du décret présidentiel N°19-92 du 11 mars 2019 portant annulation des dispositions du décret présidentiel portant convocation du corps électoral en vue de l'élection du président de la République et que les dossiers des 21 candidats à la candidature pour la présidentielle, déposés au niveau du Secrétariat général du Conseil constitutionnel, seront gardés au niveau des archives du Conseil», a précisé le communiqué. «La décision rendue par le Conseil à ce propos sera signifiée aux concernés et publiée au Journal officiel de la République algérienne démocratique et populaire», a ajouté la même source. Le Conseil constitutionnel a rappelé que ces décisions interviennent conformément aux dispositions de la Constitution et en vertu de la loi organique relative au régime électoral et du règlement fixant les règles de fonctionnement du Conseil constitutionnel et conformément au décret présidentiel N°19-92 du 11 mars 2019 portant annulation des dispositions du décret présidentiel N°19-08 du 17 janvier 2019 portant convocation du corps électoral en vue de l'élection du président de la République.

espace pub

Vos Commentaires

espace pub

Vidéo LNR

Loading the player...

Le président du Conseil constitutionnel, Mourad Medelci, est décédé hier

Suivez LNR sur Facebook

Galerie

espace pub