espace pub
Infos en ligne:
  • Le Mali bat la Mauritanie (4-1) ...

  • Coutinho conscient de ne pas avoir fait une bonne saison au Barça ...

  • Nomination de quatre nouveaux cardes à la Direction générale des Douanes ...

  • Zeghmati désigné Procureur général de la Cour d'Alger et Bendaas procureurde la République près le Tribunal de Sidi M'hamed ...

  • Driencourt réfute toute "volonté d'ingérence" de la France dans les affaires de l'Algérie ...

  • Benrahma meilleur passeur de la compétition ...

  • Sonatrach réalise quatre nouvelles découvertes en effort propre ...

  • Routes bloquées à Magra pour dénoncer des sanctions d'"extrêmesévérité" contre le NCM ...

  • Belaiz présente sa démission au chef de l'Etat ...

  • L'appel de Chelsea sur l'interdiction de recrutement ...

Quotidien d'information indépendant - n° 6492 - Mercredi 26 Juin 2019

La Ligue arabe soutient le plan de transition politique du conseil militaire soudanais

Interligne+- AAgrandir le Text+- Imprimez cet Article

La Ligue arabe (LA) a fait part dimanche de son soutien aux «importantes mesures» annoncées par le Conseil militaire de transition du Soudan en vue d'accomplir une transition politique dans le pays, a-t-elle déclaré dans un communiqué.

La Ligue a exprimé son soutien aux efforts déployés par le Conseil et par les organisations civiles et politiques soudanaises pour parvenir à un consensus national permettant de réaliser «les souhaits et les espoirs du peuple soudanais». La Ligue a également exhorté les parties concernées au Soudan à rester sur la voie du dialogue, qui est le «seul moyen de parvenir à la transition politique souhaitée», et a appelé la communauté internationale à soutenir tout élément susceptible de contribuer à la stabilité du Soudan. L'armée soudanaise a destitué et arrêté l'ancien président soudanais Omar el-Béchir le 11 avril, après quatre mois de manifestations d'envergure nationale contre ses trois décennies de règne. Le chef du Conseil militaire de transition, Abdel-Fattah al-Burhan, a annoncé samedi dans un discours télévisé qu'un gouvernement civil fondé sur un consensus national serait bientôt formé. Il a également assuré que le Conseil était déterminé à respecter une période de transition de deux ans, à l'issue de laquelle le pouvoir sera remis à un gouvernement civil choisi par le peuple.

espace pub

Vos Commentaires

espace pub

Vidéo LNR

Loading the player...

Le président du Conseil constitutionnel, Mourad Medelci, est décédé hier

Suivez LNR sur Facebook

Galerie

espace pub