espace pub
Infos en ligne:
  • Le Mali bat la Mauritanie (4-1) ...

  • Coutinho conscient de ne pas avoir fait une bonne saison au Barça ...

  • Nomination de quatre nouveaux cardes à la Direction générale des Douanes ...

  • Zeghmati désigné Procureur général de la Cour d'Alger et Bendaas procureurde la République près le Tribunal de Sidi M'hamed ...

  • Driencourt réfute toute "volonté d'ingérence" de la France dans les affaires de l'Algérie ...

  • Benrahma meilleur passeur de la compétition ...

  • Sonatrach réalise quatre nouvelles découvertes en effort propre ...

  • Routes bloquées à Magra pour dénoncer des sanctions d'"extrêmesévérité" contre le NCM ...

  • Belaiz présente sa démission au chef de l'Etat ...

  • L'appel de Chelsea sur l'interdiction de recrutement ...

Quotidien d'information indépendant - n° 6606 - Mardi 12 Novembre 2019

Le bilan de l'agression sur Tripoli s'élève à 254 morts

Interligne+- AAgrandir le Text+- Imprimez cet Article

254 personnes ont été tuées et 1.228 autres blessées depuis le debut de l'agression des troupes du général à la retraite Khalifa Haftar pour s'emparer de la capitale libyenne Tripoli, indiqué un nouveau bilan de l'Organisation mondiale de la santé (OMS) .

«Un total de 254 personnes ont été tuées et 1.228 autres blessées dans les combats à Tripoli» entre les forces du gouvernement d'union nationale (GNA), soutenu par l'ONU, qui poursuivent leur progression face aux troupes de Haftar dans le sud de Tripoli, a déclaré dimanche l'OMS.Un précédent bilan de l'OMS faisait état de 227 morts. «Au cours de la semaine écoulée, des équipes médicales d'urgence spécialisées de l'OMS en Libye ont mené 89 interventions majeures et 63 opérations chirurgicales dans les hôpitaux les plus proches du front. Nos équipes fournissent des renforts à ces hôpitaux», a tweeté dimanche l'OMS. Plus tôt dimanche, l'OMS a déclaré que plus de 20.000 personnes ont été forcées à fuir leurs foyers depuis le début du conflit armé. Depuis le 4 avril, les troupes conduites par Haftar ont lancé une agression pour s'emparer de la capitale libyenne. Et les appels à la cessation immédiate des agressions ne cessent de se multiplier pour ouvrir la voie à une solution politique à la crise qui frappe la Libye depuis 2011.

espace pub

Vos Commentaires

espace pub

Vidéo LNR

Loading the player...

Le président du Conseil constitutionnel, Mourad Medelci, est décédé hier

Suivez LNR sur Facebook

Galerie

espace pub