espace pub
Infos en ligne:
  • Le Mali bat la Mauritanie (4-1) ...

  • Coutinho conscient de ne pas avoir fait une bonne saison au Barça ...

  • Nomination de quatre nouveaux cardes à la Direction générale des Douanes ...

  • Zeghmati désigné Procureur général de la Cour d'Alger et Bendaas procureurde la République près le Tribunal de Sidi M'hamed ...

  • Driencourt réfute toute "volonté d'ingérence" de la France dans les affaires de l'Algérie ...

  • Benrahma meilleur passeur de la compétition ...

  • Sonatrach réalise quatre nouvelles découvertes en effort propre ...

  • Routes bloquées à Magra pour dénoncer des sanctions d'"extrêmesévérité" contre le NCM ...

  • Belaiz présente sa démission au chef de l'Etat ...

  • L'appel de Chelsea sur l'interdiction de recrutement ...

Quotidien d'information indépendant - n° 6541 - Dimanche 25 Août 2019

Belkacem Sahli annonce sa candidature

Interligne+- AAgrandir le Text+- Imprimez cet Article

A l'approche du processus électoral, contesté par le peuple, les prétendants à la course ne manquent pas. Le parti politique Alliance Nationale Républicaine (ANR) a annoncé hier dans un communiqué de presse la participation aux élections présidentielles prochaines, prévue le 4 juillet 2019, de son président Belkacem Sahli.

« Dans le cadre de suivi de l’évolution des événements politiques actuels du pays, et en sus de la réunion national des bureaux politiques du parti ANR, nous annonçons notre participation officielle aux prochaines élections présidentielles quel que soit la date de leur déroulement. Dr Belkacem Sahli nous représentera ». Cette position s’inscrit dans une démarche constitutionnelle répondant aux revendications populaires, pacifiques et civilisés. « Nous tenons à travers cette décision à apporter notre contribution à la concrétisation de la solution constitutionnelle préconisée par l’institution militaire, engagée à accompagner et défendre le citoyen et surtout à assurer la réussite de l’échéance électorale », a souligné le même communiqué, ajoutant que « le parti politique ANR est disposé à prendre toutes les mesures législatives, organisatrices et politiques et se rapprocher des instances administratives concernées pour contribuer à l'aboutissement du projet du peuple ». A travers cette participation, l'ANR affirme son engagement et son soutien à l'institution militaire ainsi qu'aux propositions de l'application des dispositions de la Constitution pour sortir de la crise. Également une occasion pour ce parti de regagner la confiance du peuple. "Notre démarche sera accompagnée d'une batterie de mesures devant rassurer l'opinion publique et le rétablissement des relations rompues entre le pouvoir et le peuple", lit-on dans le communiqué. Pour son programme électoral, l'ANR mise sur un ensemble de mesures et points par ordre de priorité. En tête de ses préoccupations, le parti de Belkacem Sahli, le soutien indéfectible de l'ex président Abdelaziz Bouteflika préconise la constitution du gouvernement conduit par des compétences nationales libres et concertées, et ce en réponse aux revendications constituantes du peuple. Toujours dans l'optique du changement, l'ANR dénonce l'illégitimité de la composante de l'Assemblée nationale populaire, estimant à cet effet qu'il " opérer rapidement des changement et la restituer à ceux qui ayant droit". Par ailleurs, le parti de Belkacem Sahli insiste, selon le communiqué, sur la nécessité d'accompagner l'actuel chef d'Etat, Abdelkader Bensalah dans sa mission étant donné que sa désignation est temporaire, ne dépassant pas l'échéance de 90 jours, jusqu'à l'élection d'un nouveau président. D'autre part et pour assurer la réussite de la transition politique, le mouvement populaire devrait selon, la même source, dégager un représentant ou un interlocuteur afin de parvenir à régler la crise et éviter d'aller vers l'impasse. "Une transition que l'ANP s'engage à superviser et accompagner en tant que garant de la paix et protecteur du peuple", écrit le communiqué dans lequel, les adhérents de l'ANR appelle le peuple et les sympathisants du parti à contribuer à l'enrichissement de son programme électoral à travers la force des propositions populaires.

espace pub

Vos Commentaires

espace pub

Vidéo LNR

Loading the player...

Le président du Conseil constitutionnel, Mourad Medelci, est décédé hier

Suivez LNR sur Facebook

Galerie

espace pub