espace pub
Infos en ligne:
  • Le Mali bat la Mauritanie (4-1) ...

  • Coutinho conscient de ne pas avoir fait une bonne saison au Barça ...

  • Nomination de quatre nouveaux cardes à la Direction générale des Douanes ...

  • Zeghmati désigné Procureur général de la Cour d'Alger et Bendaas procureurde la République près le Tribunal de Sidi M'hamed ...

  • Driencourt réfute toute "volonté d'ingérence" de la France dans les affaires de l'Algérie ...

  • Benrahma meilleur passeur de la compétition ...

  • Sonatrach réalise quatre nouvelles découvertes en effort propre ...

  • Routes bloquées à Magra pour dénoncer des sanctions d'"extrêmesévérité" contre le NCM ...

  • Belaiz présente sa démission au chef de l'Etat ...

  • L'appel de Chelsea sur l'interdiction de recrutement ...

Quotidien d'information indépendant - n° 6509 - Mardi 16 Juillet 2019

L’USMA fragilise ses chances

Interligne+- AAgrandir le Text+- Imprimez cet Article

Le titre de champion de la saison 2018-2019, promis à ses ferveurs supporters à coup de communiqués et de déclarations médiatiques, n’a pas eu lieu mardi en soirée ramadhanesque. Il va falloir suer encore lors de sa prochaine sortie à Constantine.

La JS Kabylie qui misait sur la seconde place se voit avec sa victoire face au NA Hussein Dey qui a failli surprendre les Kabyles et le nul de l’USMA face aux Oranais du MCO, désormais qu’à un point de retard seulement sur le leader (49 points), grâce aux deux buts de Belgharbia (64 et 81’), la voilà du coup changer de cible pour opter pour le titre de champion d’Algérie. Les dés ne sont certes pas encore jetés, mais la promesse de l’une et de l’autre équipe diffère tout comme le niveau de déception qui ne portera pas le même habit en cas d’échec dimanche prochain. Le football vient de faire rappeler d’une manière très élégante qu’il n’a jamais été une science. A la fin du match, Cherif Mellal fera une déclaration qui laisse encore le temps au temps de décider. «Je ne peux pas répondre à cette question, chacun a son destin. Il faut juste savoir comment savourer le résultat. Nous avons encore une semaine devant nous, nous continuerons à travailler pour finir notre dessin, celui de la seconde place ou du titre... Nous sommes à l’aise à présent, à défaut du titre qui n’était pas notre objectif premier, comme vous le savez, c’était le maintien, la troisième place à la limite la seconde place. Maintenant que le titre s’est fait une place dans nos objectifs, on ne va pas le chasser... Nous sommes patients et dimanche prochain le rectangle vert décidera... A la JSK, nous partons du principe qu'on peut toujours faire mieux, même après une défaite. Nous avons une équipe très jeune. La plus part d’entre eux ont ce plaisir de goutter à de telles aventures sportives qui les fait travailler un peu plus indiscutablement. Il y a une marge de progression importante. Ils sont censés être plus forts dans deux ans, voire quatre ans. Ils sont déjà compétitifs, on ne fait pas tout bien, mais je suis très fier d'eux et de l'état d'esprit qui les anime. Avec un état d'esprit, on peut renverser des montagnes, c'est ce qu'on a fait». En attendant, dés le coup de sifflet final, Tizi-Ouzou fait entendre sa joie que les cimes du Djurdjura se sont fait un plaisir de retransmettre au-delà des frontières algériennes. Du côté de l’USMA, la flamme du titre a baissé d’intensité, mais rien n’est encore perdu, ils seront à Constantine pour tenter de se donner raison. A Bologhine, ils y avaient cru, qu’une seule mi-temps, et ce, dés la 43’ après le penalty où ils avaient le moral de champions, pour être ensuite mis à rude épreuve dés la 59’ ou l’excellent Vivien qui a exploité une balle aérienne d’un coup franc bien tiré, brise le rêve des champions. Une égalisation qui fera bénéficier leur poursuivant. Le capitaine Mefah parlera de chances encore en vie, «à Constantine, nous serons au rendez-vous du titre». Chez les supporters, la déception est totale mais gardent encore l’espoir de fêter le titre depuis la ville des ponts. Le MO Béjaïa qui enchaîne sa troisième victoire face au CR Belouizdad espère une quatrième face aux Sétifiens qui le fera définitivement quitter la zone rouge. Le Chabab, il lui faut un seul et unique point pour être sauvé face à l’USM Bel-Abbès. Ce ne sera pas une promenade de santé, mais en football, tout est possible.

espace pub

Vos Commentaires

espace pub

Vidéo LNR

Loading the player...

Le président du Conseil constitutionnel, Mourad Medelci, est décédé hier

Suivez LNR sur Facebook

Galerie

espace pub