espace pub
Infos en ligne:
  • Le Mali bat la Mauritanie (4-1) ...

  • Coutinho conscient de ne pas avoir fait une bonne saison au Barça ...

  • Nomination de quatre nouveaux cardes à la Direction générale des Douanes ...

  • Zeghmati désigné Procureur général de la Cour d'Alger et Bendaas procureurde la République près le Tribunal de Sidi M'hamed ...

  • Driencourt réfute toute "volonté d'ingérence" de la France dans les affaires de l'Algérie ...

  • Benrahma meilleur passeur de la compétition ...

  • Sonatrach réalise quatre nouvelles découvertes en effort propre ...

  • Routes bloquées à Magra pour dénoncer des sanctions d'"extrêmesévérité" contre le NCM ...

  • Belaiz présente sa démission au chef de l'Etat ...

  • L'appel de Chelsea sur l'interdiction de recrutement ...

Quotidien d'information indépendant - n° 6614 - Jeudi 21 Novembre 2019

Une victoire pour se mettre au vert

Interligne+- AAgrandir le Text+- Imprimez cet Article

Les sélections algérienne et malienne de football se sont affrontées en match amical préparatoire disputé au stade Khalifa International Stadium au Qatar en vue de la Coupe d’Afrique des nations CAN-2019 de football en Egypte (21 juin-19 juillet), à huis clos. Presque à l’abri des regards.

Une méthode que la majorité des supporters dénoncent, mais la réponse s’est vite faite sur le terrain. Un nul face au Burundi (1-1) et la victoire de dimanche face au Mali (3-2). La rencontre, qui s’est jouée dimanche face au Mali, était aux yeux des observateurs importante et allait même mettre en lumière quelques secrets de la stratégie de l’entraîneur Djamel Belmadi, et notamment les effets de ce regroupement sur la forme des joueurs, donc sur l’engagement des joueurs sélectionnés. Pour les supporters rencontrés, les premiers essais rassurent. Face à l’équipe malienne qui a ouvert le score à la 20’ sur penalty tiré par Traoré, les premières réactions sonnaient l’inquiétude et semaient déjà un doute avant que Bounedjah, bien servi par Belaïli à partir d’un corner, n’égalise. La seconde mi-temps démarre avec un sacré avantage malien, puisque à la 69’, il poste un second but, l’écart n’est pas énorme mais divise les avis, pas pour longtemps, puisque Belmadi change de tactique tout en gardant l’essentiel après une égalisation signée Belaïli qui réussit un penalty à la 76’ (2-2). Cinq minutes plus tard, c’est Andy Delort qui concrétise son rêve en inscrivant son premier but à la 81’ en Equipe nationale. Il dédie son but, depuis Doha, à ses parents et au peuple algérien. Score final (3-2). «Je suis extrêmement heureux d’avoir contribué à la victoire de notre Equipe nationale. Lorsqu’on m’a dit que c’est bon, j’ai préparé mes valises, je ne croyais pas mes oreilles, c’est un rêve que je concrétise, j’espère faire plus. Je veux gagner, je suis un combattant et je doit le prouver à ceux qui me font confiance», a déclaré Delort. «C’est extraordinaire ce que je vis cette semaine... Il y a cinq jours, j’étais en vacances en famille, j’étais content avec mes enfants, mais aujourd’hui, voilà que je marque mon premier but avec la sélection nationale, celui de la victoire en plus ! Je suis le plus heureux du monde. Je suis très fier pour moi, pour ma famille... Pour l’instant, je profite, mais je sais qu’il me faut vite me mettre dans le bain parce qu’on a une compétition très importante. J’avais peur de trop ‘me vivre’ mais ça c’est bien passé ce soir, je suis rentré, j’ai essayé de me battre au maximum, je marque, je suis aux anges», conclut l’Hèraultais, qui était d’ailleurs très attendu dimanche lors de la première sortie officielle des Verts face au Kenya. Belmadi, lui, réagit par rapport à Delort «il est très bien reçu, très bien accepté, une excellente intégration dans le groupe. Il a fait une excellente saison, il a montré aujourd’hui ses envies, celles d’apporter un plus à l’Equipe nationale».

espace pub

Vos Commentaires

espace pub

Vidéo LNR

Loading the player...

Le président du Conseil constitutionnel, Mourad Medelci, est décédé hier

Suivez LNR sur Facebook

Galerie

espace pub