espace pub
Infos en ligne:
  • Le Mali bat la Mauritanie (4-1) ...

  • Coutinho conscient de ne pas avoir fait une bonne saison au Barça ...

  • Nomination de quatre nouveaux cardes à la Direction générale des Douanes ...

  • Zeghmati désigné Procureur général de la Cour d'Alger et Bendaas procureurde la République près le Tribunal de Sidi M'hamed ...

  • Driencourt réfute toute "volonté d'ingérence" de la France dans les affaires de l'Algérie ...

  • Benrahma meilleur passeur de la compétition ...

  • Sonatrach réalise quatre nouvelles découvertes en effort propre ...

  • Routes bloquées à Magra pour dénoncer des sanctions d'"extrêmesévérité" contre le NCM ...

  • Belaiz présente sa démission au chef de l'Etat ...

  • L'appel de Chelsea sur l'interdiction de recrutement ...

Quotidien d'information indépendant - n° 6509 - Mardi 16 Juillet 2019

Comme on se retrouve...

Interligne+- AAgrandir le Text+- Imprimez cet Article

La sélection ivoirienne de football constituera le prochain écueil de l’équipe algérienne en quarts de finale de la CAN-2019, jeudi au stade de Suez (17h algériennes), dans ce qui sera la troisième confrontation entre les deux pays à ce stade de la compétition d’une phase finale.

Vainqueurs lundi à Suez du Mali (1-0), les «Eléphants» sont en train de monter en puissance, eux qui se sont qualifiés en 1/8es de finale à la faveur de la 2e place occupée dans le groupe D derrière le Maroc. Les joueurs de l’entraîneur Ibrahim Kamara ont entamé la compétition par une petite victoire face à l’Afrique du Sud (1-0), avant de s’incliner ensuite devant le Maroc (1-0). Le vainqueur de l’épreuve en 1992 et 2015 a bouclé la phase de poules en laminant la Namibie (4-1). Les «Verts» auront donc à croiser le fer avec une équipe ivoirienne dont le visage n'est plus celui des Drogba, Touré et Gervinho, mais compte toutefois un amalgame de joueurs d’expérience tels que le gardien de but Sylvain Gbohouo et Serey Die (ex-ES Sétif/Algérie) et une jeune génération menée par l’attaquant Nicolas Pepe (Lille OSC/France), nommé au titre du meilleur joueur de la saison de Ligue 1 en compagnie notamment des deux joueurs vedettes du Paris SG, Neymar et Mbappé. Il faut remonter à la CAN-2010 disputée en Angola pour assister au premier quart de finale de l’historie entre les deux équipes. Dirigés à l’époque par l’ancien sélectionneur national, le Bosnien Vahid Halilhodzic, les Ivoiriens se sont heurtés à une fougueuse équipe algérienne, auteur d’un match époustouflant avec à la clé une victoire 3-2 (a.p.). Cinq ans plus tard, les deux sélections se rencontrent à nouveau lors de la CAN-2015 en Guinée-équatoriale. Les «Verts», dirigés alors sur le banc par le Français Christian Gourcuff, n’ont pas fait le poids pour s’incliner au final (3-1) face à des Ivoiriens complémentent déchaînés qui allaient remporter le trophée quelques jours plus tard aux dépens du Ghana au terme d’une épique séance de tirs au but (9-8). Jeudi à Suez, Algérie et Côte d’Ivoire vont devoir disputer la «belle» pour l’objectif commun de rejoindre le dernier carré de cette 32e édition, la première en présence de 24 pays. «Nous avons notre idée sur l’équipe algérienne qui est collectivement forte avec de très bonnes individualités. Djamel Belmadi réalise un excellent travail depuis qu’il est à la tête de cette équipe. Je ne vais pas aller jusqu’à dire que j’aurais aimé éviter l’Algérie car à ce stade de la compétition, nous n’avons pas le choix», a réagi le coach ivoirien lundi soir en conférence de presse à l’issue du succès face au Mali. De son côté, le sélectionneur national Djamel Belmadi, présent lundi à Suez pour superviser son prochain adversaire, s’est montré confiant mais prudent : «La Côte d’Ivoire est connue dans le continent pour être une équipe difficile à jouer, solide, avec beaucoup d’expérience, renfermant des joueurs qui évoluent dans les grands championnats européens. Nous allons bien préparer ce match dans l’espoir de passer en demies», a-t-il indiqué.

espace pub

Vos Commentaires

espace pub

Vidéo LNR

Loading the player...

Le président du Conseil constitutionnel, Mourad Medelci, est décédé hier

Suivez LNR sur Facebook

Galerie

espace pub