espace pub
Infos en ligne:
  • Le Mali bat la Mauritanie (4-1) ...

  • Coutinho conscient de ne pas avoir fait une bonne saison au Barça ...

  • Nomination de quatre nouveaux cardes à la Direction générale des Douanes ...

  • Zeghmati désigné Procureur général de la Cour d'Alger et Bendaas procureurde la République près le Tribunal de Sidi M'hamed ...

  • Driencourt réfute toute "volonté d'ingérence" de la France dans les affaires de l'Algérie ...

  • Benrahma meilleur passeur de la compétition ...

  • Sonatrach réalise quatre nouvelles découvertes en effort propre ...

  • Routes bloquées à Magra pour dénoncer des sanctions d'"extrêmesévérité" contre le NCM ...

  • Belaiz présente sa démission au chef de l'Etat ...

  • L'appel de Chelsea sur l'interdiction de recrutement ...

Quotidien d'information indépendant - n° 6559 - Mardi 17 Septembre 2019

Plus de 1.600 agents mobilisés

Interligne+- AAgrandir le Text+- Imprimez cet Article

La wilaya de Blida a organisé, hier, une vaste campagne de nettoyage à travers les 25 communes que compte la wilaya en mobilisant plus de 1.600 agents de nettoyage et plus de 150 camions et engins.

Cette campagne, qui entre dans le cadre de l’amélioration du cadre de vie des citoyens pour préserver son environnement, a ciblé les espaces verts, les places publiques, les jardins, les quartiers et les oueds. Selon Kamel Eddine Kerbouche, secrétaire général de la wilaya de Blida, cette opération, qui n’est pas conjoncturelle et qui touche directement le citoyen, a été malheureusement marquée par la démission des citoyens qui demeurent la clé de voûte de la réussite de cet évènement. «Pourtant, nous avons informé et transmis le message à travers les prêches du vendredi dans les mosquées, mais hélas, le citoyen n’affiche de l’intérêt que quand ça le concerne directement. Nous sommes présents et on a ciblé tous les points noirs qui doivent être éradiqués, explique Kamel Eddine Kerbouche, lors de la visite de l’opération du curage de l’oued Ouled Yaich».
Ce responsable explique que la wilaya de Blida a bénéficié au courant de l’année 2019 d’une enveloppe de 800 milliards de centimes dans le cadre du lancement de différentes opérations qui concernent la lutte contre les maladies à transmission hydrique. Plusieurs opérations ont déjà été lancées à travers les 25 communes de la wilaya et, aujourd’hui, ne concerne qu’une opération de volontariat dans l’objectif d’impliquer le citoyens afin d’ancrer la culture du volontariat dans son quotidien. «Il faut l’adhésion du citoyen dans cette opération de nettoyage qui cible l’amélioration de son cadre de vie. Vivre dans un environnement sain, c’est d’abord un acte de civisme», fait remarquer le représentant de la wilaya de Blida.
Ce responsable évoque les 14 milliards de centimes qu’a dégagé le ministère des Collectivités locales et qui sont destinés pour le curage des oueds, dont celui de l’oued Beni Aza, le fief, rappelons-le, de l’apparition du virus du choléra enregistré l’été dernier. Pour Kamel Eddine Kerbouche, l’opération de curage des oueds a déjà été entamée et continuera de l’être, en veillant que ces oueds soient continuellement surveillés pour éviter de vivre l’épidémie de choléra, comme l’année dernière.

Les constructions illicites agressent les oueds
La wilaya de Blida enregistre de plus en plus de l’habitat précaire qui, non seulement agresse l’environnement, mais aussi le cadre de vie du citoyen. Aussi, les autorités locales restent impuissantes devant la prolifération des bidonvilles, notamment, de la zone industrielle de Ben Boulaïd qui enregistre l’installation de plus de 400 familles. Les différents oueds sont constamment agressés par la des contructions illicites. A titre d’exemple, l’oued Oued Yaich, connait un envahissement indescriptible.
Un bidonville a émergé tout le long de l’oued, suivi par des villas de quatre étages construites sans permis de construire. Selon le chef de Daïra et le P/APC de Ouled Yaich, une enquête a été ouverte, suivie d’un rapport de situation transmis au wali pour qu’il prenne une décision afin de mettre fin à ce phénomène d’agression des oueds et la dilapidation du foncier public qui prend de l’ampleur.

espace pub

Vos Commentaires

espace pub

Vidéo LNR

Loading the player...

Le président du Conseil constitutionnel, Mourad Medelci, est décédé hier

Suivez LNR sur Facebook

Galerie

espace pub