espace pub
Infos en ligne:
  • Le Mali bat la Mauritanie (4-1) ...

  • Coutinho conscient de ne pas avoir fait une bonne saison au Barça ...

  • Nomination de quatre nouveaux cardes à la Direction générale des Douanes ...

  • Zeghmati désigné Procureur général de la Cour d'Alger et Bendaas procureurde la République près le Tribunal de Sidi M'hamed ...

  • Driencourt réfute toute "volonté d'ingérence" de la France dans les affaires de l'Algérie ...

  • Benrahma meilleur passeur de la compétition ...

  • Sonatrach réalise quatre nouvelles découvertes en effort propre ...

  • Routes bloquées à Magra pour dénoncer des sanctions d'"extrêmesévérité" contre le NCM ...

  • Belaiz présente sa démission au chef de l'Etat ...

  • L'appel de Chelsea sur l'interdiction de recrutement ...

Quotidien d'information indépendant - n° 6633 - Mercredi 20 Novembre 2019

Deux mineurs interpellés

Interligne+- AAgrandir le Text+- Imprimez cet Article

Au petit matin de ce mardi dernier, au lendemain de l’Aïd El-Adha, deux jeunes mineurs ont tenté la harga en esayant d’accéder sur un bateau à quai, à proximité du Môle Cigogne du quai de Annaba. L’absence de l’enceinte portuaire pour cause de réalisation du nouvel échangeur à proximité des ateliers de la SNTF, leur a permis d’accéder sans problème à l’intérieur de l’infrastructure portuaire.

Au moment où ils se préparaient à atteindre la cale du navire ciblé pour se cacher, ils ont été interpellés par des policiers en charge d’une mission, autre que celle de la police des frontières. Ce n’est que bien plus tard que celle-ci interviendra. C’est-à-dire, le temps nécessaire à ses homologues d’un autre service de saisir leur hiérarchie pour les suites utiles. L’alerte ainsi donnée, la police des frontières a aussitôt interpellé les deux garnements candidats à l’émigration clandestine. Tous deux ont été mis sous bonne garde au siège de la direction de Sûreté de la wilaya. Ce qui ne serait pas la procédure prévue par la loi en termes de prise en charge pénale des mineurs ayant commis une infraction. Selon un des avocats du barreau de Annaba, les deux adolescents auraient dû faire l’objet d’une présentation devant le procureur de la République territorialement compétent. Ce dernier est seul habilité à donner les suites légales à leur cas.

espace pub

Vos Commentaires

espace pub

Vidéo LNR

Loading the player...

Le président du Conseil constitutionnel, Mourad Medelci, est décédé hier

Suivez LNR sur Facebook

Galerie

espace pub