espace pub
Infos en ligne:
  • Le Mali bat la Mauritanie (4-1) ...

  • Coutinho conscient de ne pas avoir fait une bonne saison au Barça ...

  • Nomination de quatre nouveaux cardes à la Direction générale des Douanes ...

  • Zeghmati désigné Procureur général de la Cour d'Alger et Bendaas procureurde la République près le Tribunal de Sidi M'hamed ...

  • Driencourt réfute toute "volonté d'ingérence" de la France dans les affaires de l'Algérie ...

  • Benrahma meilleur passeur de la compétition ...

  • Sonatrach réalise quatre nouvelles découvertes en effort propre ...

  • Routes bloquées à Magra pour dénoncer des sanctions d'"extrêmesévérité" contre le NCM ...

  • Belaiz présente sa démission au chef de l'Etat ...

  • L'appel de Chelsea sur l'interdiction de recrutement ...

Quotidien d'information indépendant - n° 6541 - Dimanche 25 Août 2019

Incident survenu au niveau d’une mosquée à El Khroub

Interligne+- AAgrandir le Text+- Imprimez cet Article

Un individu a été convoqué par la gendarmerie nationale à la suite d’une agression verbale sur la personne de l’imam d’une mosquée située dans la périphérie d’El- Khroub (Constantine).

L’affaire remonte au dimanche passé lors de la prière de l’Aïd au niveau d’une mosquée située dans la périphérie d’El-Khroub (Constantine). Le mis en cause s’est adressé à l’imam devant les fidèles lui reprochant selon lui d’avoir mêlé la politique à la religion. L’incident s’est répétée lors de la prière du Maghreb où selon nos sources, la même personne s’en est prise une nouvelle fois à l’imam, a-t-on appris. À travers une vidéo postée sur les réseaux sociaux, on peut voir l’individu crier : «Vous n’avez pas le droit de faire de la politique dans la mosquée. Ce lieu de culte a été construit pour la religion et non pas pour la politique». Le Bon Dieu a dit : « Ne priez personne avec Allah». En réponse à quelques personnes présentes, le mis en cause a indiqué, je cite : « Je suis venu dire à l’imam qu’il n’a pas le droit de parler de politique dans la mosquée». Sur la même vidéo, un fidèle a pris la défense de l’imam en faisant savoir à l’individu qu’il n’avait pas le droit de s’adresser à l’imam. «Je suis responsable, la moquée n’est pas la propriété privée de l’imam mais de l’ensemble des Musulmans», a répondu l’individu en question. Certains sages ont tenté de calmer la personne en question qui a quitté la salle de prière en disant : «Voilà, après 20 manifestations, ils n’avaient pas pu dire la vérité. Aujourd’hui ils continuent à instrumentaliser la moquée à leurs propres intérêts. Cette politique menée depuis 20 ans par le pouvoir de l’ex-président de la République a mené le pays tout droit à la catastrophe. Maintenant, vous voulez continuez avec le même système, je vous jure qu’on vous laissera pas faire», a-t-il lancé. Par ailleurs, nous avons appris qu’une plainte a été déposée au niveau de gendarmerie d’El-Khroub. La personne à l’origine de cet incident a été convoqué par les services de sécurité chargée de cette affaire. Après les procédures règlementaires, il sera présenté devant le parquet. Nous avons appris que la Direction des affaires religieuses de Constantine, s’est constituée partie civile dans cette affaire. Signalons que cet incident n’est pas la premier du genre, plusieurs imams ont fait l’objet d’agressions.

espace pub

Vos Commentaires

espace pub

Vidéo LNR

Loading the player...

Le président du Conseil constitutionnel, Mourad Medelci, est décédé hier

Suivez LNR sur Facebook

Galerie

espace pub