espace pub
Infos en ligne:
  • Le Mali bat la Mauritanie (4-1) ...

  • Coutinho conscient de ne pas avoir fait une bonne saison au Barça ...

  • Nomination de quatre nouveaux cardes à la Direction générale des Douanes ...

  • Zeghmati désigné Procureur général de la Cour d'Alger et Bendaas procureurde la République près le Tribunal de Sidi M'hamed ...

  • Driencourt réfute toute "volonté d'ingérence" de la France dans les affaires de l'Algérie ...

  • Benrahma meilleur passeur de la compétition ...

  • Sonatrach réalise quatre nouvelles découvertes en effort propre ...

  • Routes bloquées à Magra pour dénoncer des sanctions d'"extrêmesévérité" contre le NCM ...

  • Belaiz présente sa démission au chef de l'Etat ...

  • L'appel de Chelsea sur l'interdiction de recrutement ...

Quotidien d'information indépendant - n° 6557 - Dimanche 15 Septembre 2019

982 cas d'envenimation scorpionique et un décès depuis le début de l'année

Interligne+- AAgrandir le Text+- Imprimez cet Article

La wilaya de Naâma a enregistré 982 cas d'envenimation scorpionique, dont un cas de décès, une fillette de 4 ans, depuis le début de l'année en cours, jusqu'à la mi-août, a-t-on appris mercredi auprès de la direction de la Santé et de la Population.

Ce bilan est en hausse par rapport à la même période de l'année 2018, qui a enregistré près de 750 cas d'envenimation par piqûres de scorpions. Cette hausse est notamment due à la prolifération de cet insecte venimeux durant cet été, particulièrement depuis le début de juillet dernier. Il a été, en outre, constaté durant cette période, une baisse du nombre de décès. «Un seul cas de décès en 2019 signalé contre 3 cas l'année passée», a-t-on indiqué. Les zones qui connaissent la propagation des scorpions sont les communes de Aïn Sefra, Naâma, El Biodh, ainsi que d'autres agglomérations relevant des communes de Tiout, Asla, Sfisifa, a-t-on indiqué. Le suivi et la prise en charge des victimes de piqûres de scorpion sont assurés par les établissements de santé de proximité répartis à travers la wilaya, a-t-on ajouté. «Les produits anti-venin sont disponibles dans la plupart des structures de santé de la wilaya. Depuis le début de l'été en cours, plus de 1600 doses de sérum contre les piqûres de scorpion ont été distribuées aux différentes permanences sanitaires et les salles de soins, notamment celles relevant des communes et villages enclavés», a-t-on souligné. De concert avec les collectivités locales, une opération d'intensification de la collecte de scorpions est menée, outre l'organisation de campagnes de sensibilisation pour la protection contre les dangers de ce type de venin. Une campagne de protection et de sensibilisation ciblant un certain nombre d'espaces de la wilaya, à savoir les marchés hebdomadaires, les places publiques, les vergers, les oasis et les points de regroupements des éleveurs, est organisée en collaboration avec des cadres de la direction de la Santé et de la Population, et les agents de la Protection civile.

espace pub

Vos Commentaires

espace pub

Vidéo LNR

Loading the player...

Le président du Conseil constitutionnel, Mourad Medelci, est décédé hier

Suivez LNR sur Facebook

Galerie

espace pub