espace pub
Infos en ligne:
  • Le Mali bat la Mauritanie (4-1) ...

  • Coutinho conscient de ne pas avoir fait une bonne saison au Barça ...

  • Nomination de quatre nouveaux cardes à la Direction générale des Douanes ...

  • Zeghmati désigné Procureur général de la Cour d'Alger et Bendaas procureurde la République près le Tribunal de Sidi M'hamed ...

  • Driencourt réfute toute "volonté d'ingérence" de la France dans les affaires de l'Algérie ...

  • Benrahma meilleur passeur de la compétition ...

  • Sonatrach réalise quatre nouvelles découvertes en effort propre ...

  • Routes bloquées à Magra pour dénoncer des sanctions d'"extrêmesévérité" contre le NCM ...

  • Belaiz présente sa démission au chef de l'Etat ...

  • L'appel de Chelsea sur l'interdiction de recrutement ...

Quotidien d'information indépendant - n° 6557 - Dimanche 15 Septembre 2019

Projet de gestion des villes maghrébines

Interligne+- AAgrandir le Text+- Imprimez cet Article

Des six communes Alger, Oran, Tlemcen, Mostaganem, Sétif, Annaba en Algérie faisant partie des vingt-cinq autres (25) villes du maghreb (Algérie-Tunisie-Maroc) sélectionnées pour participer au concours pour la Promotion du rôle des femmes au Maghreb (PFM) et le Renforcement du leadership et de la coopération des femmes cadres dans les communes maghrébines et allemandes de moyenne et petite taille, c’est Annaba qui a remporté le 1er prix.

Le sponsor allemand GIZ y a ajouté 7000 euros. La performance a été récemment réalisée par trois jeunes femmes architectes dont Fayrouz Ziad. Aidé par un urbaniste et soutenu par la direction générale de l’entreprise URBAN, le trio de femmes architectes a décroché haut la main la 1ère place au concours sélectif départageant les villes algériennes. Cela a été suivi par les épreuves maghrébines ponctuées par une 1ére place grâce au projet que le même trio avait présenté. Il s’agit d’une maquette digne de grands architectes et urbanistes. Le tout est expressif des ambitions de nos trois jeunes femmes architectes de présenter Annaba sous une forme futuriste élaborée sur maquette.
Celle-ci sera posée en un point d'informations dit : «Point i23». C’est vers lui que convergeront dorénavant tous ceux intéressés par Annaba la touristique. Il sera monté sous chapiteau permanent sur l’emblématique Cours de la Révolution. Le projet a captivé l’attention de AEK Benmessaoud ministre du Tourisme et le wali de Annaba Tewfik Mezhoud. La démarche vise la promotion du rôle des femmes au Maghreb (PFM) sous le thème : «Renforcement du leadership et de la coopération des femmes cadres dans les communes maghrébines». D’où la maquette détaillant les potentialités touristiques de la ville de Annaba à découvrir par système d’informations géographiques (SIG), Ce projet de Coopération décentralisée entre villes maghrébines et allemandes est parrainé par le Ministère fédéral allemand de la Coopération économique et du Développement (BMZ).
Il permettra aux villes d’échanger leurs connaissances et leurs expériences en matière de développement communal. Il cible les trois pays voisins que sont l’Algérie, le Maroc et la Tunisie avec pour partenaire politique le ministère de l’Intérieur au Maroc et en Tunisie, le ministère de l’Habitat, de l’Urbanisme et de la Ville en Algérie. La démarche a été mise en application dans le cadre de partenariats autour de projets intéressant, jusqu’à 25 villes de Tunisie, du Maroc et d’Algérie. Celles-ci, précisent les initiateurs sont mises en lien avec des municipalités allemandes, mais également avec des districts ruraux (Landkreise), des syndicats de communes, des associations intercommunales et autres formes d’organisation des collectivités locales.
L’objectif est de consolider la coopération notamment de mobilité, efficacité énergétique, gestion des déchets et de bonne gouvernance au Maghreb et en Allemagne. Il est précisé qu’à la différence des jumelages traditionnels entre villes de différents pays et des partenariats de développement communaux, ce type de coopération devrait prendre des formes diversifiées. Une des initiatrices a aussi abordé la question du transfert de connaissances et du développement de la coopération entre communes maghrébines et allemandes. Tout aussi abordée le soutien aux réformes en faveur de la décentralisation au Maroc et en Tunisie de même que l’ouverture politique en Algérie.
Le projet Il prévoit une étroite coopération avec des communes allemandes et leurs associations faîtières ainsi que des activités en Allemagne, via le Service pour les Communes du Monde (Services telle der Kommunen für die Eine Welt, SKEW) de l’organisation «Engagement Global gGmbH». Notre interlocuteur ajoute que l’approche a été exploitée par plusieurs villes dans le cadre de microprojets proposés sur la base de critères tels que l’égalité entre les sexes et la participation citoyenne conjointement avec les organismes de tutelle de chacun des trois pays du Maghreb.
Ces petits projets sont réalisés en commun accord par des villes allemandes et maghrébines. Ils comportent des mesures permettant d’améliorer les équipements de centres socioculturels. Particulièrement des projets visant à réhabiliter et revaloriser des quartiers par l’aménagement d’espaces verts, de parcs et de terrains de jeux, mais aussi des projets dans le domaine de l’enlèvement des ordures ménagères et du nettoyage urbain.

espace pub

Vos Commentaires

espace pub

Vidéo LNR

Loading the player...

Le président du Conseil constitutionnel, Mourad Medelci, est décédé hier

Suivez LNR sur Facebook

Galerie

espace pub