espace pub
Infos en ligne:
  • Le Mali bat la Mauritanie (4-1) ...

  • Coutinho conscient de ne pas avoir fait une bonne saison au Barça ...

  • Nomination de quatre nouveaux cardes à la Direction générale des Douanes ...

  • Zeghmati désigné Procureur général de la Cour d'Alger et Bendaas procureurde la République près le Tribunal de Sidi M'hamed ...

  • Driencourt réfute toute "volonté d'ingérence" de la France dans les affaires de l'Algérie ...

  • Benrahma meilleur passeur de la compétition ...

  • Sonatrach réalise quatre nouvelles découvertes en effort propre ...

  • Routes bloquées à Magra pour dénoncer des sanctions d'"extrêmesévérité" contre le NCM ...

  • Belaiz présente sa démission au chef de l'Etat ...

  • L'appel de Chelsea sur l'interdiction de recrutement ...

Quotidien d'information indépendant - n° 6557 - Dimanche 15 Septembre 2019

589 affaires traitées en un mois

Interligne+- AAgrandir le Text+- Imprimez cet Article

Selon la cellule de communication de la sûreté de wilaya, le bilan relatif au mois d'août 2019 dont nous détenons une copie, fait ressortir que les services de la police judiciaire ont traité 589 affaires qui ont impliqué 454 individus pour divers délits.

En pôle position, on relève que se sont les crimes contre les biens privés et les personnes qui totalisent 517 cas impliquant 341 individus soit 87,76 % suivis de celles contre les biens publics, crimes économiques, atteintes aux familles et mœurs et crimes électroniques. En matière de lutte contre le trafic et la consommation de la drogue, les mêmes services ont procédé à l’arrestation de 25 individus qui furent incarcérés pour détention de 110 grammes de kif traité et 2589 comprimés à usage psychotrope. Dans un autre volet, les mêmes services ont fait part de 30 accidents urbains qui ont fait 2 morts et 31 blessés. Au chapitre des causes à l’origine de ces accidents, l’on trouve que 100% de celles-ci sont attribuées au piétons et au non respect du code de la route. On apprend également que 657 infractions de différents degrés ont été dressées à l’encontre des chauffeurs pour non -respect du code de la route et 96 autres pour délits de conduite. En matière de l’environnement, assainissement, hygiène etc. 11 cas ont été traités par les policiers dont les dossiers ont été adressés aux responsables concernés et aux instances judiciaires pour statuer sur ces cas.

espace pub

Vos Commentaires

espace pub

Vidéo LNR

Loading the player...

Le président du Conseil constitutionnel, Mourad Medelci, est décédé hier

Suivez LNR sur Facebook

Galerie

espace pub