espace pub
Infos en ligne:
  • Le Mali bat la Mauritanie (4-1) ...

  • Coutinho conscient de ne pas avoir fait une bonne saison au Barça ...

  • Nomination de quatre nouveaux cardes à la Direction générale des Douanes ...

  • Zeghmati désigné Procureur général de la Cour d'Alger et Bendaas procureurde la République près le Tribunal de Sidi M'hamed ...

  • Driencourt réfute toute "volonté d'ingérence" de la France dans les affaires de l'Algérie ...

  • Benrahma meilleur passeur de la compétition ...

  • Sonatrach réalise quatre nouvelles découvertes en effort propre ...

  • Routes bloquées à Magra pour dénoncer des sanctions d'"extrêmesévérité" contre le NCM ...

  • Belaiz présente sa démission au chef de l'Etat ...

  • L'appel de Chelsea sur l'interdiction de recrutement ...

Quotidien d'information indépendant - n° 6606 - Mardi 12 Novembre 2019

Comment la stratégie israélienne contourne le blocage libanais en se portant vers l’est de L’Euphrate

Interligne+- AAgrandir le Text+- Imprimez cet Article

Il y a trois jours, une frappe aérienne israélienne a ciblé un camp militaire mixte près de Abou Kamal à la frontière syro-irakienne.

Cette frappe est la deuxième du genre à viser aussi loin des milices irakiennes pro-iraniennes. Un premier bilan fait état de plus de 18 combattants tués et d’un nombre supérieur de blessés. Moins de vingt-quatre heures plus tard, des missiles Sol-Sol sont tirés à partir de la périphérie Sud de Damas vers Israël. Selon les israéliens, aucun missile n’a réussi à atteindre la moindre cible mais certains ont atterri en territoire sous contrôle israélien.

Ces informations ont été passées sous silence par la plupart des médias
Au Liban, la nouvelle stratégie du Hezbollah semble redoutable : elle vise l’interdiction de l’espace aérien libanais aux aéronefs et drones israéliens et par conséquent l’impossibilité pour les Israéliens d’attaquer la Syrie depuis l’Ouest. Ce qui explique l’installation de bases de drones d’attaque israéliens dans le Kurdistan irakien à partir duquel les israéliens avec l’appui logistique US tentent de rompre le continuum stratégique entre l’Iran, l’Irak, la Syrie et le Liban.
Nous sommes donc devant deux stratégies : pour le Hezbollah, Damas et Téhéran, il s’agit d’interdire l’accès au Liban à l’aviation israélienne tout en renforçant la défense aérienne de la Syrie occidentale, notamment avec le déploiement de systèmes SAM Bavar-373 de concepion iranienne. Du côté israélien, on contourne le front Nord devenu quasiment ingérable en se portant à l’est de l’Euphrate où se positionnent des dizaines de camps militaires US et en Irak septentrional pour non seulement rompre les lignes d’approvisionnement iraniennes à travers l’Irak mais créer une véritable tête de pont à revers basés à l’est de la Syrie et à l’ouest de l’Iran. L’Irak dans ce contexte précis est bien malgré lui le maillon faible de l’axe dit de la résistance et l’un des points d’appuis principaux de la coalition anti-syrienne. Le Grand jeu continue à des échelles insoupçonnées.

espace pub

Vos Commentaires

espace pub

Vidéo LNR

Loading the player...

Le président du Conseil constitutionnel, Mourad Medelci, est décédé hier

Suivez LNR sur Facebook

Galerie

espace pub