espace pub
Infos en ligne:
  • Le Mali bat la Mauritanie (4-1) ...

  • Coutinho conscient de ne pas avoir fait une bonne saison au Barça ...

  • Nomination de quatre nouveaux cardes à la Direction générale des Douanes ...

  • Zeghmati désigné Procureur général de la Cour d'Alger et Bendaas procureurde la République près le Tribunal de Sidi M'hamed ...

  • Driencourt réfute toute "volonté d'ingérence" de la France dans les affaires de l'Algérie ...

  • Benrahma meilleur passeur de la compétition ...

  • Sonatrach réalise quatre nouvelles découvertes en effort propre ...

  • Routes bloquées à Magra pour dénoncer des sanctions d'"extrêmesévérité" contre le NCM ...

  • Belaiz présente sa démission au chef de l'Etat ...

  • L'appel de Chelsea sur l'interdiction de recrutement ...

Quotidien d'information indépendant - n° 6584 - Mercredi 16 Octobre 2019

Les jeunes d’une agglomération secondaire réclament une aire de jeu

Interligne+- AAgrandir le Text+- Imprimez cet Article

En dépit du déblocage par l’État de sommes faramineuses dans le cadre des programmes quinquennaux précédents en vue d’améliorer la vie des citoyens, certaines localités n’en ont jamais bénéficié à ce jour.

Ces localités demeurent toujours isolées du monde du développement. Les habitants du douar de Rehailia, relevant de Belacel Bouzegza, ne décolèrent pas. Des dizaines de jeunes et moins jeunes se rapprochent tous les jours de notre bureau, pour réclamer l’aménagement d’une aire de jeu dans leur agglomération située à 20 km à l’est de Relizane. «C’est le strict minimum que nous demandons aux responsables locaux», ne cessent de répéter ces manifestants. Ayant eu l’autorisation verbale de la Direction locale des forêts, l’APC en question avait lancé, il y a quelques mois, les travaux de réalisation dudit projet. Mais le chantier a été mis aussitôt à l’arrêt, a-t-on signalé, dès que les autorités locales, eurent pris conscience que l’assiette foncière proprement dite appartient au service des domaines. «On prie donc les gens de Rehailia de patienter jusqu’à ce que ce problème de type bureaucratique soit définitivement réglé», explique une source proche de l’exécutif communal de Belacel. Or, les jeunes menacent de sortir encore dans la rue pour faire entendre leur voix.

espace pub

Vos Commentaires

espace pub

Vidéo LNR

Loading the player...

Le président du Conseil constitutionnel, Mourad Medelci, est décédé hier

Suivez LNR sur Facebook

Galerie

espace pub