espace pub
Infos en ligne:
  • Le Mali bat la Mauritanie (4-1) ...

  • Coutinho conscient de ne pas avoir fait une bonne saison au Barça ...

  • Nomination de quatre nouveaux cardes à la Direction générale des Douanes ...

  • Zeghmati désigné Procureur général de la Cour d'Alger et Bendaas procureurde la République près le Tribunal de Sidi M'hamed ...

  • Driencourt réfute toute "volonté d'ingérence" de la France dans les affaires de l'Algérie ...

  • Benrahma meilleur passeur de la compétition ...

  • Sonatrach réalise quatre nouvelles découvertes en effort propre ...

  • Routes bloquées à Magra pour dénoncer des sanctions d'"extrêmesévérité" contre le NCM ...

  • Belaiz présente sa démission au chef de l'Etat ...

  • L'appel de Chelsea sur l'interdiction de recrutement ...

Quotidien d'information indépendant - n° 6584 - Mercredi 16 Octobre 2019

Commémoration du 62e anniversaire de la mort d’Ali la Pointe

Interligne+- AAgrandir le Text+- Imprimez cet Article

La commune de Miliana (Aïn Defla) a commémoré, mardi, le 62e anniversaire de la mort du chahid Ali Ammar, dit Ali la Pointe, tombé au champ d’honneur le 8 octobre 1957.

Une gerbe de fleurs a été déposée devant la stèle érigée sur la place qui porte le nom du martyr, au cours d’une cérémonie organisée en présence des moudjahidine de la région et des autorités civiles et militaires de la wilaya, à leur tête le wali, Aziz Benyoucef. Une exposition de photos retraçant le parcours élogieux d’Ali la Pointe a été organisée à l’occasion en présence de nombreux jeunes avides d’en savoir davantage sur l’un des plus grands héros de la Révolution, connu notamment pour avoir pris part à la Bataille d'Alger. Un programme aussi riche que varié a été abrité à l’occasion par le théâtre Mahfoud Touahri de Miliana en vue de célébrer l’anniversaire de cet illustre martyr épris de justice et de liberte. Dans une communication portant sur l’évènement, Dr Abderahmane Tounsi de la Faculté d’histoire de l’Université Djillali Bounaâma de Khémis Miliana, s’est longuement attardé sur le parcours d’Ali la Pointe, mettant en évidence de nombreuses facettes de son combat héroïque. Il a, dans ce cadre, affirmé qu’Ali la Pointe a, dès son très jeune âge, été influencé par son grand-père paternel, lequel a été déporté vers Cayenne (Guyane du Nord) en raison de son activité anti-coloniale. Au sujet de son image de «petit malfrat multirécidiviste», d’avant la Guerre de Libération, il a souligné que les autorités coloniales d’alors avaient «grandement exagéré» sur le sujet, imputant certains comportements jugés «violents» d’Ali la Pointe au fait qu’il a pratiqué la boxe pendant un certain temps. Le conférencier a observé que les contacts du martyr avec les militants du FLN durant les années 54 et 55 l’ont influencé à plus d’un titre, confortant en lui la justesse de la cause pour laquelle se battaient ses concitoyens. Alors qu’il était en route pour la prison de Damiette (Médéa), il a réussi à prendre la fuite à hauteur de Blida, a-t-il fait savoir, nouant des relations avec un groupe dit de l’«Algérie libre» (Zone Autonome d'Alger), lequel l’a mis en contact avec Yacef Saâdi. A la fin de cette cérémonie, des moudjahidine de la wilaya de Aïn Defla ainsi que des représentants de la famille d’Ali la Pointe, ont a été honorés par le wali dans une ambiance empreinte de convivialité et de méditation.

espace pub

Vos Commentaires

espace pub

Vidéo LNR

Loading the player...

Le président du Conseil constitutionnel, Mourad Medelci, est décédé hier

Suivez LNR sur Facebook

Galerie

espace pub