espace pub
Infos en ligne:
  • Le Mali bat la Mauritanie (4-1) ...

  • Coutinho conscient de ne pas avoir fait une bonne saison au Barça ...

  • Nomination de quatre nouveaux cardes à la Direction générale des Douanes ...

  • Zeghmati désigné Procureur général de la Cour d'Alger et Bendaas procureurde la République près le Tribunal de Sidi M'hamed ...

  • Driencourt réfute toute "volonté d'ingérence" de la France dans les affaires de l'Algérie ...

  • Benrahma meilleur passeur de la compétition ...

  • Sonatrach réalise quatre nouvelles découvertes en effort propre ...

  • Routes bloquées à Magra pour dénoncer des sanctions d'"extrêmesévérité" contre le NCM ...

  • Belaiz présente sa démission au chef de l'Etat ...

  • L'appel de Chelsea sur l'interdiction de recrutement ...

Quotidien d'information indépendant - n° 6606 - Mardi 12 Novembre 2019

1.600 cas de cancer recensés au cours des quatre dernières années

Interligne+- AAgrandir le Text+- Imprimez cet Article

Plus de 1.600 cas de cancer de différents types ont été enregistrés à travers la wilaya de Ouargla sur la période 2014-2018, a-t-on appris mardi auprès de l’établissement public hospitalier «EPH-Mohamed Boudiaf» de Ouargla.

La plupart de ces cas se répartissent entre les cancers du sein, du col de l’utérus et de l’appareil digestif chez les femmes, de la prostate, des poumons et du collon chez les hommes, et la leucémie chez l’enfant, a indiqué à l’APS le médecin assistant en oncologie de l’hôpital, Hocine Bouaziz. Selon le registre de santé concernant la pathologie du cancer (arrêté annuellement), le cancer du sein vient en tête, en termes de prévalence, avec un taux avoisinant les 48 %, suivi du cancer de la prostate (24 %), du poumon et du rectum (15 %) et du colon (10 %), a-t-il détaillé, en faisant état aussi de 22 cas de cancer, en majorité de la leucémie, chez l’enfant. Pour une bonne prise en charge médicale de ces pathologies et l’atténuation des souffrances des patients, le service de médecine nucléaire de l’EPH Mohamed Boudiaf de Ouargla va recevoir un nouvel accélérateur dans les prochains jours, ce qui permettra d’améliorer l’accueil du nombre croissant de malades et de réduire la durée des attentes, a ajouté Dr.Bouaziz. Du reste, le volet sensibilisation sur l’importance de la prévention et la lutte contre cette pathologie lourde et l’atténuation des souffrances des malades demeurent la préoccupation majeure de nombreuses associations locales activant dans le domaine de l’accompagnement et de l’aide au cancéreux.

espace pub

Vos Commentaires

espace pub

Vidéo LNR

Loading the player...

Le président du Conseil constitutionnel, Mourad Medelci, est décédé hier

Suivez LNR sur Facebook

Galerie

espace pub