espace pub
Infos en ligne:
  • Le Mali bat la Mauritanie (4-1) ...

  • Coutinho conscient de ne pas avoir fait une bonne saison au Barça ...

  • Nomination de quatre nouveaux cardes à la Direction générale des Douanes ...

  • Zeghmati désigné Procureur général de la Cour d'Alger et Bendaas procureurde la République près le Tribunal de Sidi M'hamed ...

  • Driencourt réfute toute "volonté d'ingérence" de la France dans les affaires de l'Algérie ...

  • Benrahma meilleur passeur de la compétition ...

  • Sonatrach réalise quatre nouvelles découvertes en effort propre ...

  • Routes bloquées à Magra pour dénoncer des sanctions d'"extrêmesévérité" contre le NCM ...

  • Belaiz présente sa démission au chef de l'Etat ...

  • L'appel de Chelsea sur l'interdiction de recrutement ...

Quotidien d'information indépendant - n° 6664 - Vendredi 24 Janvier 2020

Les salles d’attente se vident

Interligne+- AAgrandir le Text+- Imprimez cet Article

C’est fait ! On connait à présent le premier qualifié pour les quarts de finale de la Ligue des champions Africaine. Il s’agit du TP Mazambé qui affiche sa première place avec 10 points suivi du Zamalek avec 7 points.

Le TP prend donc ses distances ce samedi au Kamalondo après s’être libéré du Primero Agusto sur le score de 2-1. Une 4e journée heureuse pour cette grande équipe africaine qui ne cesse de faire trembler pas mal d’équipes au regard de son style et de sa qualité de jeu. Pour de nombreux supporters, ce n’était pas une partie facile, bien que justifiée dés les premières minutes de jeu notamment a la 8é ou Mabululu de la tête déchire le ruban inaugurale de la rencontre (1-0). Le TPM, sonné par ce but surprise, ne pouvait que pousser pour obtenir une rapide égalisation, au risque de rejoindre la salle d’attente. Les locaux, loin de manifester des signes de naïveté, multipliaient des précipitations qui rendaient presque impossible une éventuelle égalisation.
Les hommes de Pamphile Mihayo ne se laissaient pas dominer, ils se montraient toutefois plus tranchants en seconde mi-temps. Il fallait que chico Ushindi, intelligent dans ses attaques, trouve une faille à la 59’ pour réduire la marque et la porter à 1-1, pas pour longtemps, pressé de quitter la salle d’attente et éviter cette fameuse culture de calcul. Les Congolais passèrent à la vitesse supérieure, et ce, grâce à des supporters qui croyaient à une remontée du score, et surtout à une qualification. Ainsi donc, 7 minutes après le but égalisateur, Jackson Muleka, d’un tir en pivot, composte la qualification.
L’histoire du football est toujours amusante, c’est le cas de ces deux équipes. L’on se rappel l’élimination du TPM, il y a 16 mois en quart de finale au même endroit et face au même adversaire, ce grand club que préside Moise Katumbi prend donc aujourd’hui sa revanche, Primeiro accuse 5 points de retard sur le Zamalek qui est 2e, et se trouve en très mauvaise posture suite a ce revers.

L’Etoile du Sahel tranquille
Surpris. Il y a 15 jours seulement, à domicile et en match aller dans le cadre 4e journée de la phase de groupes de la Ligue des champions africaine, le Al Hillal sortait de Tunis avec trois précieux points, en battant les Tunisiens sur leur terrain 1-0. Au match retour joué ce samedi écoulé, l’Etoile de Sahel a pris sa revanche à Oumderman en battant ces Soudanais sur le score de 2-1 eux qui promettaient de confirmer leur récente victoire sur cette même équipe, dans un show exceptionnel à base de fumigènes et de banderoles XXL. Voilà bien une victoire tunisienne qui donne une lueur d’espoir à la JS Kabylie pour sa suite dans la course à la qualification.
La première visite des buts a été faite pas les locaux dès la 30’ mais pas pour longtemps puisque les hommes de Walééed Hamid ont vite répondu par un but d’Omer Hassan qui s’en souviendra pour longtemps de ce but marqué contre son camp à la 35’ soit 5‘ après avoir fête leur premier but. On s’approchait de la fin de la partie lorsqu’Iheb Msakni (71e) offre cette victoire à son équipe. Les Soudanais quant à eux évoluaient à 10 après l’expulsion de Nasr Eddine Ahmed. Cette victoire à l’extérieure, le club de Sousse s’installe, avec 2 points d’avance sur le Ahly, à la tête du classement du groupe.

Le PAC s’efface des radars
L’Enyimba du Nigéria a atomisé ce dimanche après-midi le club algérois le Paradou AC par un score sans appel (4-1) lors de la quatrième journée, groupe D, de la Coupe de la Confédération Total de la CAF. La seconde place est acquise avec cette victoire. Le match avait déboulonné toutes les stratégies des Algériens qui ne savaient pas de quelle manière jouer pour bloquer les attaques répétées des nigérians. Enyimba volait plus haut et s’est même permis de faire amuser leur galerie tant que le Paradou n’était pas cette équipe connue pour son jeu pas facile à caler elle n’a pas pu développer le même jeu qu’elle affichait lors de ses précédentes sorties. Les buts s’enchainaient comme à l’entraînement Dimgba ouvre le score après 10’ de jeu consécutivement à un corner tiré par Reube, puis arrive derrière lui à la33’ Nwabali pour doubla la marque laissant le gardien du PAC, Tawfik Moussaoui à «terre».
La série de buts s’est poursuivie avec ce Fatai Osho, qui aggrave la marque à la 35’ soit 2’ après le second but (3-0). En seconde période, les Nigérians continuaient à jouer pour corser encore plus la marque. Chose faite à la 76’, où le même Dimgba, de la tête marque portant ainsi à l’affiche (4-0) avant la réduction du score par Kadri à quelques minutes de la fin de la rencontre. Une victoire d’Enyimba qui marque son sixième point en cette phase de poules avant de recevoir le leader du groupe, le Hassania d’Agadir dans deux semaines, alors que le PAC (4 points) accueillera la lanterne rouge, le FC San Pedro.

espace pub

Vos Commentaires

espace pub

Vidéo LNR

Loading the player...

Décès du général de Corps d'Armée Ahmed Gaïd Salah

Suivez LNR sur Facebook

Galerie

espace pub