espace pub
Infos en ligne:
  • Le Mali bat la Mauritanie (4-1) ...

  • Coutinho conscient de ne pas avoir fait une bonne saison au Barça ...

  • Nomination de quatre nouveaux cardes à la Direction générale des Douanes ...

  • Zeghmati désigné Procureur général de la Cour d'Alger et Bendaas procureurde la République près le Tribunal de Sidi M'hamed ...

  • Driencourt réfute toute "volonté d'ingérence" de la France dans les affaires de l'Algérie ...

  • Benrahma meilleur passeur de la compétition ...

  • Sonatrach réalise quatre nouvelles découvertes en effort propre ...

  • Routes bloquées à Magra pour dénoncer des sanctions d'"extrêmesévérité" contre le NCM ...

  • Belaiz présente sa démission au chef de l'Etat ...

  • L'appel de Chelsea sur l'interdiction de recrutement ...

Quotidien d'information indépendant - n° 6480 - Mercredi 12 Juin 2019

L'événement

Morts par contamination

Pollution de l’environnement

Le décès d’un nourrisson de 14 mois habitant la localité de Sarouel (El Bouni) auquel est venu s’ajouter celui d’une jeune mère de famille évacuée en provenance de la wilaya voisine El Tarf ainsi que 74 autres personnes d’âges et sexes confondus, victimes d’une épidémie de rougeole à Annaba et Tarf, il y avait de quoi imposer au wali de Annaba le lancement d’une alerte générale. Il s’est avéré qu’il n’y avait pas que la rougeole.

Ils n'abdiquent pas

Seizième mardi de marche des étudiants

Les universitaires algériens ont démontré une fois de plus l’intérêt et la dévotion totale qu’ils accordent à leur cause. Dans les mutations politiques, les étudiants intensifient leur lutte pour l’avènement d’un Etat de Droit, démocratique et d'une justice indépendante. Ils ont investi les rues de la capitale, Alger et des autres villes du pays pour le seizième mardi de suite. Première mobilisation après le mois de ramadhan et avoir annoncé la reprise des cours après près de quatre mois de grève.

Le pays ne peut pas supporter une crise prolongée

Ali Benflis, président de Talaie El Hurryet

Le président de Talaie El Hurryet, Ali Benflis, a estimé, avant-hier lundi, que le dialogue national reste la meilleure option et l'instrument le plus efficace pour résoudre la crise qui, a-t-il indiqué, s’aggrave de plus en plus. « « Le pays ne peut pas supporter une crise prolongée sans en sortir, avec les capacités et les moyens nécessaires pour faire face aux défis politiques, économiques et sociaux horribles», a observé Ali Benflis, considérant que le discours du chef de l’Etat intérimaire, du 6 juin dernier n’était pas à la hauteur de la crise, politique, institutionnelle et constitutionnelle, exceptionnelle du pays.

45 personnes poursuivies et 19 en détention provisoire

Affaire Tahkout

Un communiqué rendu public hier, mardi, par le procureur de la République près le tribunal de Sidi M'hamed (Cour d'Alger), a livré les détails de l'affaire de Mahiedine Tahkout. Dans le cadre de cette affaire, le procureur de la République avait entendu, depuis dimanche dernier, 56 personnes et a ordonné l'ouverture d'une information judiciaire à l'encontre de 45 personnes physiques.

espace pub

Vos Commentaires

espace pub

Vidéo LNR

Loading the player...

Le président du Conseil constitutionnel, Mourad Medelci, est décédé hier

Suivez LNR sur Facebook

Galerie

espace pub