espace pub
Infos en ligne:
  • Le Mali bat la Mauritanie (4-1) ...

  • Coutinho conscient de ne pas avoir fait une bonne saison au Barça ...

  • Nomination de quatre nouveaux cardes à la Direction générale des Douanes ...

  • Zeghmati désigné Procureur général de la Cour d'Alger et Bendaas procureurde la République près le Tribunal de Sidi M'hamed ...

  • Driencourt réfute toute "volonté d'ingérence" de la France dans les affaires de l'Algérie ...

  • Benrahma meilleur passeur de la compétition ...

  • Sonatrach réalise quatre nouvelles découvertes en effort propre ...

  • Routes bloquées à Magra pour dénoncer des sanctions d'"extrêmesévérité" contre le NCM ...

  • Belaiz présente sa démission au chef de l'Etat ...

  • L'appel de Chelsea sur l'interdiction de recrutement ...

Quotidien d'information indépendant - n° 6531 - Mardi 13 Août 2019

L'événement

Un Aïd avec des services publics présents

La mobilisation a payé

Un «pont» de quatre jours a permis aux Algériens de célébrer Aïd el Adha (Aïd el Kebir) à l’aise, en mettant à profit les deux jours de veille pour s’y préparer comme il le faut. Les services publics qui provoquent un stress inoubliable chez les citoyens en pareille occasion de fête, ont, cette fois, globalement donné satisfaction. Les commerçants ont respecté le programme de permanence, notamment les boulangeries, les cafés, les commerces d'alimentation générale et les services de téléphonie mobile qui ont ouvert juste après la prière de l'Aïd.

Bensalah a accompli la prière de l'Aïd el-Adha à la Grande mosquée d'Alger

L’Aïd El Adha a commencé dimanche matin, au plan officiel, par la prière de l'Aïd el-Adha à la Grande mosquée d'Alger, accomplie par le chef de l'Etat, Abdelkader Bensalah, parmi de nombreux fidèles dans un climat de piété et de sérénité.

Un élément de soutien aux groupes terroristes arrêté à Tiaret

Un élément de soutien aux groupes terroristes a été arrêté, samedi à Tiaret, par un détachement de l’Armée nationale populaire (ANP), indique, dimanche, un communiqué du ministère de la Défense nationale (MDN).

Occidental Petroleum rachète les actifs d’Anadarko

Total maintien son monopole en Afrique

Après plusieurs mois de doutes et d’hésitation, le sort d’Anadarko Petroleum est enfin scellé. Son compatriote américain, Occidental Petroleum a finalisé officiellement l’opération de l’acquisition des actifs d’Anadarko pour 38 milliards de dollars (33,9 milliards d'euros), et ce, après l’approbation des actionnaires de ce dernier. C’est ce qu’a rapporté l’agence britannique Reuters. Une opération approuvée, également, par les autorités des pays concernés et de l’Algérie évidemment.

Les produits de première nécessité en tête de la liste

Baisse de 480 millions de dollars des importations

L’économie du pays est plombée particulièrement par l’inflation et la stagnation du rythme de la croissance, la progression du chômage, le recul des investissements, mais aussi par les décisions arbitraires et irréfléchies des autorités pour tenter de rééquilibrer la balance des paiements.

La balance commerciale de l'Algérie a enregistré un déficit de 3,18 mds de dollars

Bilan du 1er semestre de 2019

La balance commerciale de l'Algérie a enregistré un déficit de 3,18 milliards de dollars durant le 1er semestre 2019, contre un déficit de 2,84 milliards de dollars à la même période en 2018.

Lancement de la 2e opération de collecte des peaux des sacrifices

Aid El Adha

L’opération de collecte de peaux issues des sacrifices sera lancée pour la 2E fois durant l’AÏd El Adha 2019 pour laquelle toutes les entreprises publiques relevant du secteur des textiles et cuirs sont mobilisées, a annoncé jeudi le ministère de l'Industrie et des mines dans un communiqué.

Le «Hirak», la vérité, la réconciliation

Si Saïd Saadi n’avait pas existé, il aurait fallu l’inventer. Dieu merci, il s’exprime abondamment et rend d’éminents services à la Nation. En appelant à la désobéissance civile, l’actuel chef idéologique du RCD, cherche à entraîner les Algériens dans une direction qu’ils refusent globalement et dans le détail, ayant suffisamment souffert durant la décennie noire de l’instabilité de l’Etat pour ne pas s’aventurer dans des chemins de traverse dont on ne sait jamais à priori où ils mènent. Mais en avançant ce type de propositions extrémistes, Saïd Sadi permet d’ouvrir des boulevards à ceux qui, au sein de l’armée et en dehors de ses rangs, cherchent à placer le «Hirak» dans une dynamique de réformes profondes de l’Etat pour atteindre le point de non-retour à la République censitaire et de la cooptation qui a sévi en Algérie depuis le décès de Houari Boumediene et qui s’est accélérée sous la houlette de l’alliance entre les DAF (les Déserteurs de l’Armée Française) dont Khaled Nezzar - visé par un mandat d’arrêt international - symbolise une figure proéminente et les partisans de l’ex-président de la République chassés du pouvoir par un «Hirak» puissant et pacifique. La seule chose que risque de générer l’appel à la désobéissance civile de Saïd Sadi, l’étourdi utile de l’opposition dites «démocratique», est une accélération du «Hirak» vers une mise à plat intégrale des méfaits de l’ancien régime dont l’assassinat de feu Mohammed Boudiaf et pourquoi pas le traitement définitif du dossier des disparus pourraient paradoxalement, si les conditions politiques s’y prêtent, se transformer en armes redoutables aux mains des stratèges du MDN.

Lutte contre la dégradation de l'environnement dans les zones touchées par les conflits

UA

Le Conseil de paix et de sécurité de l'Union africaine (CPS) a souligné la nécessité pour les États membres de renforcer les mesures visant à lutter contre la dégradation de l'environnement, en particulier dans les zones touchées par un conflit.

espace pub

Vos Commentaires

espace pub

Vidéo LNR

Loading the player...

Le président du Conseil constitutionnel, Mourad Medelci, est décédé hier

Suivez LNR sur Facebook

Galerie

espace pub