Algérie et l’Europe, éviter des débats stéri

Lors de différentes visites tant à Alger qu’à Bruxelles, les parties algériennes et européennes ont réaffirmé la détermination commune à rehausser les relations à la hauteur des ambitions proclamées. L’Algérie est un acteur de stabilité de la région méditerranéenne et africaine et par exemple à travers les canalisations Medgaz et Transmed un acteur stratégique pour l’approvisionnement en énergie de l’Europe ayant toujours respecté ses engagements commerciaux. La volonté serait de «densifier» cette coopération, selon le ministre algérien des Affaires étrangères algérien, pour qui «la démarche d’évaluation réclamée par l’Algérie ne vise nullement à remettre en cause l’Accord, mais, bien au contraire, à l’utiliser pleinement dans le sens d’une interprétation positive de ses dispositions permettant un rééquilibrage des liens de coopération.