18 juillet 1854

Les résistants kabyles, à leur tête Fadhma N’soumer, livrent une grande bataille contre l’Armée coloniale conduite par le Maréchal Randon. Les résistants kabyles arrivent à lui infliger une cuisante défaite.