Économie

Après des discours euphoriques sur le bienfait du financement non conventionnel de certains experts organiques et politiques dont l’ex ministre Benkhalfa qui avaient salué ce mode de financement, le dénoncent actuellement. Or les enregistrements font foi de leurs déclarations ayant induit en erreur l’opinion publique avec la complicité de certaines sphères du pouvoir, ci-joint une publication sans aucune modification d’une contribution parue sur le site www.algerie1.com le 18 juin 2017, où j’avais mis en relief que ce mode de financement risque de conduire le pays vers une dérive inflationniste à la vénézuélienne (devant comparer le comparable) avec des incidences économique, politique et sociale négatives. Intégralité de la contribution parue en juin 2017 sans aucune modification.