L’USMA écope d’une mise en garde pour jet de fumigènes

LFP :

L’USMA a écopé d’une mise en garde, plus une amende de 100 000 dinars, pour jet de fumigènes sur le terrain, a annoncé la LFP. Disputé à huis clos, à l’instar de toutes les rencontres du championnat en raison de la pandémie du Covid-19, le match USMA – ASO a enregistré samedi un fait inédit, avec jet de fumigènes de l’extérieur du stade Omar-Hamadi.

Le club algérois s’est vu infliger également 300 000 dinars d’amende pour «absence de l’eau chaude aux vestiaires des arbitres». Par ailleurs, le CRB, le CABBA, et la JSMS ont écopé chacun de 40 000 dinars d’amende pour «conduite incorrecte», alors que l’ASO devra s’acquitter de 50 000 dinars d’amende pour «arrivée tardive au stade». Le NCM s’est vu infliger, quant à lui, 200 000 dinars d’amende pour «non-respect du protocole sanitaire». Le président de l’USB Benaissa Abdellah a écopé d’une mise en garde plus 50 000 dinars d’amende. Enfin, 8 joueurs ont écopé chacun d’un match de suspension ferme plus 30 000 dinars d’amende pour «contestation de décision» : Frioui (MCA), Bouchar (CRB), Yaïche (CSC), Ouassini (WAT), Fegas (NCM), Zahzouh (JSMS), Mesmoudi (MCO), Gagaâ (CABBA).
R. S.