L’Algérie bat le Tchad et termine à la 3e place

AfroBasket (U16)

La sélection algérienne masculine de basket-ball des moins de 16 ans (U16) a terminé à la troisième place au Championnat d’Afrique de la catégorie (AfroBasket U16), en battant son homologue du Tchad sur le score de 65-50 (mi-temps: 36-19), en match de classement disputé dimanche au Caire (Egypte).

Les scores des quarts-temps de cette rencontre ont été comme suit : 23-08, 13-11, 12-21 et 17-10. Il s’agit de la deuxième victoire de l’Algérie devant le Tchad dans cette compétition, après celle décrochée en phase de poule sur le score de 52-49. Le Cinq national s’est classé 3e à l’issue du premier tour, derrière l’Egypte (2e) et le Mali (1er). Les Algériens se sont inclinés samedi en demi-finale face à l’Egypte 70-52. Dans l’autre match du dernier carré, la sélection malienne a battu le Tchad par 70-40.

Les Algériennes sur la 3e marche du podium
Par ailleurs, la sélection nationale féminine des moins de 16 ans (U16) est parvenue à arracher la médaille de bronze du championnat d’Afrique grâce à sa victoire acquise face à l’Ouganda (53-51), à l’occasion du match de classement joué ce dimanche au Caire (Egypte). Après quatre éditions d’absence, le retour sur la scène continentale des jeunes basketteuses algériennes est une réussite. En dépit d’une préparation en demi-teinte, en raison principalement des contraintes liées à la situation sanitaire, les protégées de Ghoullem Tekkouk ont réussi à relever le défi avec brio en terminant sur la 3e marche du podium.
Eliminées, sans grande surprise, en demi-finales face aux Maliennes, sextuples tenantes du titre, les Algériennes ont rectifié le tir lors de la petite finale en s’imposant, d’un petit panier d’avance, sur le score de 53 à 51. À l’image de leur premier face-à-face lors du premier trou, ce duel algéro-ougandais a été très disputé. Les deux prétendants au bronze ont fait pratiquement jeu égal, toutefois, les camarades de Loubna Ferokh, meilleure marqueuse algérienne (15 pts), ont réussi à prendre une sérieuse option lors du second quart-temps bouclé sur le score de 16 à 2. De son côté, le Mali s’est adjugé son 7e sacre consécutif en disposant de l’Egypte en finale (68-65).
R. S.